08-02-09

Mots rebelles

  Les voix de l'ombre Hawad Écartez-vous, écartez-vous laissez-nous encore la bride de l’épuise-vent Pour l’homme des carrefours et de l’embouchure des rêves nul besoin d’un mensonge crue de larme bridée par la pitié Hawad Inventer nous-mêmes notre avenir " Il ne faut compter que sur nous-mêmes et sur notre désir de transformer la mort en vie. La première autonomie que nous revendiquons, nous ne la demandons ni à la Libye, ni au Niger, ni au Mali, ni à leur maître la France, nous l'exigeons... [Lire la suite]