assam
photo  Assan Midal 

HAWAD : la pensée nomade

Il existe plusieurs formes de l'alphabet touareg : le tifinagh, mais les Touaregs n'utilisent leur écriture que pour l'usage des choses que l'on "déchire" - ce sont des petites tâches quotidiennes, telles les correspondances, les notes commerciales qui ne sont pas appelées à s'inscrire dans le long terme.

rissa ixa
Rissa Ixa

Le tifinagh est pourtant le seul instrument de la société touarègue et Hawad se refuse à s'en défaire. Il s'insurge contre le fait que l'on en dépossède les Touaregs en les obligeant à utiliser l'alphabet latin ou arabe.

chameaubegue 2

Le chameau bègue   journal touareg paru en tifinagh 

La pire des choses que l'on puisse faire à une société au moment où elle possède une écriture, c'est de la lui arracher pour lui en apprendre une autre .Nous sommes en effet dans une culture nomade qui ne possède pas beaucoup d'objets, aussi prendre le tifinagh aux Touaregs, c'est leur prendre leur âme.

No Pasaran


La tradition orale attribue la création des tifnagh à Amerolqis, un héros mythique, fondateur de la culture touarègue, pour communiquer discrètement avec les femmes dont il est amoureux.

ALMOUSTAPHA TAMBO

Illustrations de publications en tifinagh

A

A. Tambo

Amerolqis 

Pour l'amour des femmes

Un conteur explique :

" Amérolqis était coutumier des rencontres nocturnes et galantes, un homme accompli et bien fait de sa personne. Les femmes lui manifestaient des sentiments passionnés. Amérolqis était un maître en fait d'intelligence. Je peux affirmer que la caractéristique d'Amerolqis c'était d'être un galant noctambule et un amoureux des femmes. C'est à ce propos qu'il inventa les tifinagh. Il fit chaque signe à propos des femmes. Ce n'est que grâce à son intelligence qu'il les a inventées. Les connivences entre lui et les femmes n'étaient que des codes secrets."

amerolqis

" Moi, Amérolqis, je salue la jeunesse d'aujourd'hui qui écrit le tifinagh "

A l'origine, les tifinagh étaient donc perçues comme un ensemble de signes confidentiels pour exprimer les relations amoureuses et courtoises entre partenaires complices. Et pour parfaire cette relation amoureuse, Amerolqis inventa le poésie, le chant et la musique.

 " Toutes les femmes, dit encore le conteur, ne font que lui manifester leurs sentiments amoureux quand il chante. Qu'il chante et même les ânesses, les chèvres, les vaches accourent vers lui. Toute la gente féminine l'aimait même les femelles des ânes "

Cette tradition galante et poétique continue de régir les rapports amoureux dans la société touarègue et explique pourquoi les tifinagh sont toujours une écriture bien vivante.

Extrait de " Contes, proverbes et devinettes touaregs " (APT)

TIFINAGH : Patrimoine immatériel de l'humanité

tifinagh

NIGER

Un journal en tifinagh pour sauvegarder l’ancienne écriture de la langue des Touaregs et participer au développement durable des régions nomades du Niger.

En 2004, l’UNESCO a apporté son soutien à l’Association pour la promotion des tifinagh  (APT) basée à Agadez, au Niger, pour l’édition de deux numéros du journal bimestriel Amanar.

amanar

Amanar est édité en tifinagh, l’écriture touarègue, et en français et distribué dans les communautés touarègues du nord du Niger. Le lancement du journal a suscité un vif intérêt auprès des populations nomades. 

Des groupements villageois se sont mobilisés pour s’initier à la vocalisation des tifinagh grâce au livret d’apprentissage, également édité avec le concours de l’UNESCO et mis à leur disposition par l’APT. Cette mobilisation a dépassé le simple stade de la curiosité dans ce monde où l’écrit est une nouveauté.

En 2005, l’UNESCO contribue à la publication de 6 nouveaux numéros de la revue. De plus, ce projet prévoit des stages de formation de l’équipe rédactionnelle et technique (rédacteurs, traducteurs, illustrateur et rédacteurs techniques) afin d’assurer la continuité du projet.

a tambo
tifinagh   Hawad

CONTES, PROVERBES ET DEVINETTES TOUAREGS

APT

intelligence 3

L'homme cherche à augmenter tout ce qu'il trouve,

hormis son intelligence.

intelligence

E

 Des tifinagh vocalisées pour lire vite et bien

Un mot écrit en tifinagh traditionnelles peut avoir plusieurs signification, selon la prononciation qui en est faite. Et parfois il n'est pas évident de choisir entre deux significations. Cela dépend du sens de la phrase, des mots qui précèdent et qui suivent. La lecture est longue et parfois difficile. C'est dans le souci d'une lecture aisée et rapide que les responsables de l'APT, tous spécialistes des tifinagh, ont travaillé pour mettre au point cet alphabet vocalisé.

Qu'est-ce que les tifinagh vocalisées? Ce sont des signes appelés voyelles gui, placés dans un mot entre les tifinagh traditionnelles, permettent de lire exactement le mot comme si on le prononçait lettre par lettre. Tous es alphabets modernes répondent à cette règle universelle de un son, un signe. Avec les tifinagh vocalisées, on trouve dans le mot écrit tous les éléments de la prononciation .

 AHMED BOUDANE

ahmed

 On doit soulever des piliers tombés.

 La sauvegarde de l'alphabet Tifinagh est mon devoir 

13733_1266942787909_881730_n

Ahmed Boudane    calligraphie touarègue

" Quand  je travaille sur une peinture, je dépasse la lettre,  le mot et la phrase et je plonge dans l'abstraction calligraphique. "

13733_1266942667906_3494896_n Ahmed Boudane    calligraphie touarègue

Mano DAYAK

Je suis né avec du sable dans les yeux

Avec des gestes graves, elle (ma mère) m'a appris à lire les vingt-six lettres de l'alphabet tifinagh qui compose la langue tamasheq. Je revois ses doigts voltiger  pour tracer sur le sable des signes géométriques : le cercle qui désigne le "R",  le trait horizontal qui indique le "N", les quatre points pour la consonance "KH",  le rond précédé de deux points et d'une parenthèse renversée qui compose le mot "chat". Elle faisait une pause,  effaçait de la main ce qu'elle avait écrit, me demandait de répéter ses gestes. J'essayais de mon mieux. Pour me récompenser, ses ongles dessinaient des poèmes; Elle griffait le sable de ses doigts de joueuse d'imzad. A peine avais-je le temps de m'étonner qu'elle effaçait ce qu'elle avait écrit pour composer de nouveaux caractères.

Combien de fables et de ballades se sont ainsi envolées sous l'aile de sa main ou bien au vent des dunes ?

Mano Dayak

apprivoiser

écriture tifinagh

* Touaregs  Apprivoiser le désert "  H. Claudot-Hawad

RISSA IXA

rissa ixa

Né en 1946 à Innates (arrondissement de Tillabery) près de la frontière du Mali,  Rissa Ixa  décrit ainsi son travail :

« Au sein de la famille, les hommes et les femmes m'enseignaient l'Histoire touarègue et m'initiaient à l'art et à l'écriture tamachek. Je dessinai sur le sable. Je vis et travaille, je milite dans le but que la culture touarègue ne disparaisse pas et continue à vivre en gardant son essence : le respect des traditions et des Hommes. »

ixa

HAWAD : tifinagh et calligraphie 

hawad 1
Hawad   manuscrit

HAWAD, comme chaque enfant touareg, a appris dès le jeune âge à dessiner et tracer sur le sable les lignes et les courbes des tifinagh. Cette écriture consonantique, que l'on connaît figée sur pierre ou transcrite sur peau de gazelle, s'est perpétuée et se développe ici comme l'instrument privilégié d'une culture, qui, pour se faire entendre, glisse de la tradition orale à sa fixation par l'écrit.

Hawad ne rédige ses manuscrits qu'en tifinagh. Pour rendre l'écriture plus facilement déchiffrable, il a ajouté des symboles pour les voyelles. puis, au fil de la plume, ses lettres se sont peu à peu étirées, arrondies, liées, pour devenir cursives jusqu'à cette expression calligraphique originale qui, sœur de la poésie, saurait peut-être briser les pouvoir clos des mots et de leur " bon sens " .

Hélène Claudot   Caravane de la soif

manuscrit

Hawad    manuscrit

LE GOÛT DU SEL GEMME

Trois points  / campant le coude / d'un triangle inachevé / Trois pierres  / gardiennes de la mémoire / mémoire de l'étape / laissée au désert / et puis un trait / parcours de la nuit / jusqu'au bout infini / rêve éveillé / d'un astre à six branches / Et un point / point soleil noir / dans un cercle / centre de l'astre / Hé camarade / ceci n'est pas leçon d'alchimie / mais marque traces / blessures sillages / des passeurs de crépuscules
 

RHISSA RHOSSEY : Apprivoiser les mots

Issa

LES MOTS

Les mots ! / Ils sont dociles / Doux et charmants / Ils vous suivent partout / Tout au long des chemins / Et vous font tout dire

Il faut beaucoup de patience / Pour les apprivoiser / Surtout quand ils sont d'une autre race / Il suffit d'un rien pour les effaroucher / Je crois qu'ils n'aiment pas le bruit / Et préfèrent la solitude

Ils sont omnivores / Ils se nourrissent d'un grain de joie / D'un grain de douleur / Ils boivent l'eau des océans, des mers / Et même des petits ruisseaux

Le poète est leur berger / Il les compte et recompte chaque soir / Quand le silence descend sur la terre / Pourvu qu'ils soient au rendez-vous

Il y a des mots Blancs d'innocence / Gais comme des agneaux / Il y en a des Noirs comme des corbeaux / Amers comme des bourreaux / Et d'autres tristes comme des tombeaux / Ce sont là des mots douleur / Et moi, pour les exorciser je veux / Des mots volcan / Laves fumantes de vérité / Des mots tempêtes / Désarçonnant des remparts de préjugés / Des mots brasiers

Ce sont de grandes chevauchées / Des mots inapprivoisés / Des mots débridés / Qu'il me faut

Ce sont des mots indisciplinés / Des mots sans limite / Des mots sans entrave / Des mots sans papier / Des mots viole-frontière qu'il me faut / Des mots nomades-sans-escale

Il me faut des mots boucliers / Des mots rebelles /Des mots pilonne-caserne / Des mots mine-Gubli / Des mots roquette-mépris / Je veux des mots fous / Des mots, des mots furieux / Des mots Forts

Mais les deux que j'aime le plus sont / RÉSISTANCE et LIBERTÉ /Qui toujours s'écrivent en lettres de sang

Khaï ! Quelle est cette poussé d'adrénaline / Qui soudain me prend ! / Des mots,  rien que des maux !

Rhissa Rhossey

Bookmark and Share