Artistes de Tamanrasset   

collage

Ils s’appellent Benasbaghor Ahmed, Ben Sidi M’Hamad Fergui Ali ,Fergui Ahmed, Anviéwed Babadi, Kasmi Abd Alfattah, et ils sont tous touaregs de Tamanrasset. La peinture est leur passion, ils peignent sur les murs de la ville, sur des meubles, sur des enseignes de petits restaurants ou sur des calicots. Ils sont guides, informaticiens, maçon, parfois au chômage … mais avant toute chose artistes.

Artistes présentés par  La compagnie des déserts

Abdelfetah Kacemi

ELFETAH KACEMI 3

Abdelfetah Kacemi

Abdelfetah Kacemi est un jeune talent de la calligraphie arabe contemporaine. Franco-algérien, il est originaire, vit et travaille àTamanrasset dans le grand Sud algérien, ville dont il reçoit en 2006 le prix de calligraphie lors des rencontres des artistes plasticiens. Il exposerégulièrement ses créations dans plusieurs villes françaises dans le cadrede festivals et dans des galeries.

ELFETAH KACEMI  terre

Eau et Terre

 Fergui Ali

Fergui Ali

Fergui Ali est né en 1959 à Tamanrasset , mais sa famille est originaire de Djanet.

Son père, à Djanet était aussi un artiste : il faisait des petites cuillères à thé, des boites pour les bijoux des femmes et des assiettes en bois. Son grand père faisait de la décoration sur cuivre.

3

Fergui a commencé à peindre à l’age de 17 ans et cette passion ne l’a jamais quitté. Il peint sur les murs de la ville, avant que les enseignes arrivent, sur des panneaux et sur le bois. Il a également fait un peu de sculpture, mais préfère la peinture. Pour vivre il travaille chez lez particuliers pour des petits travaux de soudure et pour les faux plafonds.

Fergui Ali 2

A exposé à la maison de la culture de Tamanrasset et son souhait le plus cher serait de pouvoir faire connaître sa peinture. 

Lamine (Koussa) M'CHAOURI

djanet31

Peintre Touareg autodidacte, né en 1967, dans un campement des montagnes duTassili N'Adjer (Algérie)

« Quand je regrette le désert, la vie traditionnelle et quotidienne des campements, alors je peints des tableaux figuratifs; quand je pense à nos problèmes actuels, à l’oppression des touaregs, aux tentatives de concilier la modernité avec la culture traditionnelle touareg alors mes peintures sont plus abstraites, des compositions beaucoup plus symboliques, mais en même temps, plus attachées à notre culture. »  Son site

Lamine Mchaouri letras arenas                                      2 Lamine Mchaouri   

Fardjallah Moulay Lakhdar

2FARDJELLAH MOULAY LAKHDAR 

Artiste peintre né à Tamanrasset 1960. Partageant encore de temps en temps la vie nomade à coté de son père, Fardjallah Moulay Lakhdar a grandi entre les cités du désert et les caravanes de chameaux. Poussé par la tension entre un passé nostalgique et un présent bien réel, il a déjà très tôt cherché le dialogue avec sa culture et, depuis son enfance, a choisi la peinture comme moyen d’expression. Autodidacte, son art est attaché aux peintures rupestres de ses ancêtres, mais il est aussi caractérisé par les couleurs de la peinture africaine. Après des années d’expérimentation avec des couleurs acryliques, il se consacre à l’aquarelle qu’il maitrise bien. Il essaie de montrer la lumière du désert et le quotidien des Touaregs. Sa première exposition collective remonte à 1979, à Alger - huile sur toile - et sa première exposition individuelle date de 1982 à Tamanrasset.

Expositions individuelles (Nanterre 1996, 1997; Colombes 1996, 1997; Bruxelles 1998; Montréal 2000, 2001, Suisse 1989, 2001).

Fardjallah Moulay Lakhdar

 

L'aquarelliste Fardjallah, couleurs et lumières - Maghreb

Fardjallah Moulay Lakhdar est décédé. La triste nouvelle a été annoncée sur la toile par sa famille qui précise qu'il a longtemps lutté contre une longue maladie. Cet artiste peintre âgé tout juste de 60 ans s'en est allé dans la même discrétion qui aura marqué sa vie durant.