740311_3471306481123_1032160044_o

EZZA

Une musique originale,

influencée par le blues, le rock et les chansons traditionnelles touaregs, qui porte un regard sur sa culture, la situation de son pays et le devenir du peuple touareg. Des mélodies et un groove terriblement efficaces. Originaire d'Agadez (Niger), musicien depuis sa tendre enfance, Omar Adam Goumour a commencé à jouer à la guitare très tôt, il compose ses propres chansons révélant un talent mélodique particulier, sa musique prend sa source dans les chansons traditionnelles touareg, même si Omar est très à l'écoute des musiques du reste du monde, le rock, le reggae et Ali Farka Touré. Ses textes évoquent, l'amour, l'honneur, l'amitié et commentent l'actualité de son peuple " confronté à la mondialisation et au modernisme, menaçant la survie de la culture et des valeurs traditionnelles tamasheks. Pour un peuple minoritaire comme le nôtre, la révolution doit être la ligne directrice de notre vie, pour au moins sauvegarder notre identité ".  

Partant d’Agadez, Azawad, puis le monde, la musique touareg a grandi avec Tinariwen et elle vit désormais avec Ezza.Se détachant de ses illustres prédécesseurs, le power trio EZZA transforme et amène la musique touareg hors des sentiers convenus, mêlant sans concessions sonorités rock modernes, pulse africaine, rythmiques transes, et groove implacable.De leur deuxième album « Alkher » (La paix) résulte une musique moderne et universelle mais qui ne trahit pas l’essence de la musique traditionnelle d’où elle puise ses racines.

Une musique engagée

Des mélodies et un groove puisés dans le désert, un savoureux mélange de blues, de rock, et de chansons touaregs … le trio EZZA porte un regard sur le Niger, pays d’origine du chanteur Omar Adam, à travers une musique engagée et porteuse d’espoir. Accrocheur et terriblement efficace. « EZZA » est la dernière lettre de l’alphabet tifinagh, symbole de l’homme libre (amazigh) et de résistance.

Issu d’une famille de forgerons touaregs du Niger, Goumour « Omar » Adam grandit en apprenant le métier de ses parents. Enfant, il s’imprègne des groupes emblématiques touaregs tels que Tinariwen, Takrist Nakal… En arrivant en France, à Toulouse, il crée le groupe Ezza avec Menad Moussaoui (basse / Bombes2Bal, Guesra …) et Stéphane Gratteau (batterie / Curcuma, Stabat Akish, …).

Source : Le site de EZZA