76282472_p

Azawad


Vendredi 6 avril 2012

Déclaration de  l'Indépendance de l'Azawad  par le MNLA

Samedi 26 mai 2012

Protocole d'accord entre MNLA et Ansar Edine

76296056

Mossa Ag Assaghid


Quand la nouvelle est tombée beaucoup d 'observateurs étaient hébétés.
Qu'elle est cette alliance contre nature ?
Qui berne qui ?

Déclaration de Mossa Ag Assaghid : " Le peuple de l'Azawad va être un peuple indépendant qui va décider selon ses institutions de ce qui est bon pour lui à l'intérieur d'un Etat islamique.'  Mossa Ag Assaghid

000_Par7032601_0

Auto-dissolution

Le mouvement Ansar Dine et le MNLA proclament leur auto-dissolution dans l'Azawad. Les deux mouvements créent le Conseil transitoire de l'Etat islamique de l'Azawad , annonce le protocole d'accord signé entre le mouvement indépendantiste et le groupe islamique. Avant l'accord, Ansar Dine ne voulait pas entendre parler d'indépendance.  

Dans ce document transmis à l'AFP, les deux mouvements, qui n'en forment donc désormais plus qu'un, indiquent également que l'islam devient la religion officielle de l'Etat de l'Azawad. Il s'agit d'une concession de taille du MNLA qui à l'époque de sa création se voulait laïc.

RFI

moach-moass

" Nous ignorons si c'est par naïveté qu'il [Mossa Ag Assaghid] a fait de telles déclarations ou s'il essaye de cacher le soleil avec son petit doigt, mais en tout état de cause, quelqu'un doit lui notifier qu'il est difficile voire impossible pour le peuple de l'Azawad de choisir ce qui est bon pour lui dans un état islamique, alors qu'il n'a jamais choisi cet état islamique qui lui a été imposé tel un diktat. Nous savions déjà que la contradiction était la raison d'être des partisans d'Ansar Edine mais nous ignorions qu'un intellectuel comme Moussa Ag Assarid pouvait trahir ses valeurs en si peu de temps. Cinq (5) jours plus tôt, il déclarait au Parlement Européen de Strasbourg que l'Azawad sera une république laïque à l'image de sa société.

De par son retournement de veste aussi rapide, il donne, malheureusement, quelque peu raison à ceux qui l'ont toujours critiqué depuis qu'il a rejoint le MNLA. Espérons qu'il se réveillera de ce cauchemar dans lequel il défend une organisation qui veut détruire la culture de son peuple, qu'il présente pourtant comme étant l'essence de son combat ".

Aljimite Ag Mouchallatte

Ansar Edine s'attaque aux lieux saints de Tombouctou<

Des questions en suspens

La charia doit-elle être appliquée telle qu'Ansar Dine la réclame ? Le mouvement salafiste doit-il prendre ses distances officiellement avec al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et condamner le terrorisme ? Des sources contactées de part et d'autre fournissent aujourd'hui des réponses divergentes à ces questions.

Rien d'étonnant à ce que la rédaction d'un communiqué commun soit laborieuse dans ces conditions. Mais il faut noter que ce sont ces mêmes questions qui ont longtemps bloqué la conclusion de l'accord annoncé samedi 26 mai.  Lire

26149_1

Mardi 29 mai 2012

Le MNLA et Ansar Dine rompent leur alliance

Après deux jours de cauchemar, les nouvelles sont plutôt rassurantes du côté de l'Azawad. Peu importe ce qui s'est passé réellement le samedi 26 mai au soir, aujourd'hui on peut affirmer que le protocole d'accord annoncé entre le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) et Ansar Dine est tombé à l'eau. Autant dire qu'il n'y a pas eu d'accord. L'AFP a trop vite fait confiance à ses informateurs d'Ansar-Dine qui négociaient avec le MNLA. (...)

(...) Selon Ibrahim Assaley, membre du MNLA qui a pris part aux négociations, les exigences du groupe islamiste sont dignes d'une organisation religieuse, ce que le MNLA ne pouvait accepter. Iyad ag Ghali , touareg de Kidal, qui doit sa renommée dans la région à son implication dans la rébellion de 1990, aujourd'hui devenu l'ennemi redoutable du pays touareg, est instrumentalisé par diverses forces hostiles au pays touareg. (...)

(...) Autrement dit, le mettre à genoux. Si aujourd'hui on se réjouit de l'échec annoncé de la tentative de négociation entre le MNLA et Ansar Dine, l'on est en droit de se poser des questions sur les raisons qui ont conduit le MNLA à s'aventurer dans cette voie suicidaire pour l'Azawad. Si l'on peut juger légitime et responsable que le MNLA ait le souci d'éviter une guerre fratricide entre Touaregs, l'association avec Ansar Dine ne peut, tôt ou tard, que conduire vers cette guerre, car Ansar Dine a été créé pour saboter le projet du MNLA visant la libération de l'Azawad.  (..)  Lire

mossa-ag-attaher-bleue

Au delà du MNLA, je suis Touareg et entant que tel, je combattrai jusqu'au bout l'imposition de la charia à mon peuple ! J'ai perdu des proches dans cette révolution, des camarades et rien que pour leur mémoire, je n'accepterai pas qu'ils soient oubliés au point d'edifier sur leur sang la plus grosse arnaque et la plus grande humiliation contre notre noble et digne combat.
Jeunesse de l'Azawad, vous n’êtes pas des machines, vous n’êtes pas des robots, vous êtes des hommes et en tant qu'hommes, vous êtes des acteurs de changement.
Ne laisser pas des monstres voler la victoire de notre peuple, imposer la volonté du peuple contre la volonté des usurpateurs !
Notre combat est celui ci : l’indépendance de l'Azawad et l’avènement des libertés individuelles et collectives pour tous les Azawadiens !

Mossa Ag Attaher

 Pourquoi je rejette l'accord avec Ansar Dine  

Je m'adresse en priorité à la jeunesse de l'Azawad qui a cru au combat ô combien légitime du MNLA : La libération de l'Azawad et l'avènement d'un État indépendant et démocratique, respectueux de toutes ses composantes aussi bien ethniques que religieuses. (...)

Sommes-nous réellement responsables de nos décisions ou subissons-nous, sans en prendre l'ampleur et la gravité, la supplantassion de nos forces militantes et combattantes par des forces extérieures, allergiques à toute indépendance de notre pays que l'on voudrait arrimer à des horizons obscurs qui ne sont pas les nôtres ? Nous ne chassons pas un colonialisme pour en installer un autre ! (...)

Aussi, toute récupération du sang de nos martyrs à des fins religieuses, équivaudra à la trahison pure et simple des idéaux qui nous ont toujours animés et pour lesquels sont morts nos braves martyrs. Nos sœurs, nos mamans, nos sages mais également nos amis ont placé un grand espoir en nous et nous ne pouvons-nous permettre de les décevoir et encore moins les trahir. ' (...)

Mossa Ag Attaher   Jeudi, 31 Mai 2012

Samedi 02 juin 2012

bilal_ag_cherif

Au nord du Mali, les discussions ont repris entre le MNLA et le mouvement islamiste Ansar Dine, par le biais direct de leurs leaders, Bilal Ag Cherif  secrétaire général du MNLA et Iyad Ag Ghali, patron d'Ansar Dine. L'objectif est de voir si l'union des deux mouvements rebelles est possible ou non. Un protocole d'accord avait fait l'objet d'une signature, le 26 mai, mais avait rapidement été dénoncé par une frange du MNLA le jugeant contraire à l'esprit laïc du mouvement. Depuis, le mouvement touareg qui avait lancé l'offensive mi-janvier sur le nord du Mali, est plus que jamais divisé.

rfi

 

mnla ok

Avec ce dernier rebondissement dans les combats pour l’instauration d’un État islamique d’un côté et d’un État laïc de l’autre, les autorités maliennes auront en face d’eux deux interlocuteurs complètement diminués et affaiblis du moment où ils vont finalement se livrer des combats inter mouvements pour la défense de leurs idéologies désormais séparées.
C’est dans cette situation de confusion que les pays de la CEDEAO vont envoyer des troupes qui auront en face d’elles les deux mouvements séparés.

Niger24

Bookmark and Share