AVEC ES REBLLES

Issoufou  avec les leaders de la rébellion touarègue

Lettre d'un Touareg au Président Isoufou du Niger 

Kaocen Seydou MaÏga

le 07 février 2013

“ Ebouss amaglinet azamay. Asis ur tizmaya ma tu tizizired. Fellas as tizazared a ki yiwar ezinin net yijijargan kay  ” Un proverbe Touareg dit : « Pour soigner une plaie ouverte, il faut la refermer (la coudre). Si tu ne la couds pas, ne l’ouvre pas d’avantage, car si c’est le cas, tes mains seront tachées de sang. » 

Monsieur le Président,

Ce matin dans un taxi, un Gondouanais ayant écouté vos propos sur Rfi a rapporté ces derniers, en ajoutant : « Le Président Issoufou a raison, les Touaregs là il faut leur faire Tarraya* et tous les tuer ! ». Voilà la première réaction due à votre intervention sur Rfi ce matin.   Lire la lettre

rebelle

 Kaocen Seydou MaÏga   ex-rebelle

Rhissa Rhossey

Petite lettre à un grand homme,


A M. Kaocen Seydou MaÏga

Mon frère, assalam. Que Dieu bénisse votre plume, vos réflexions, votre largesse d'esprit.

Votre lettre, lettre ouverte au président de la République, est excellente.

Elle a plusieurs mérites :

Écrite par  un intellectuel nigérien, la fois touareg, peul et songhaÏ,  et qui se revendique authentiquement de ces lignages. Sans le moindre complexe, sachant que la richesse est dans la diversité.
Écrite par un cadre de la résistance, écrite dans l'esprit constructif qui est le vôtre.
Remettant absolument les pendules à l'heure, dans un langage franc, avec des notions d'histoire ancienne et récente. incontestables.

Non, cette lettre est tout simplement magnifique, sublime. Elle a quelque chose d'essentiel en elle.

Dieu fasse que l'homme que nous avons élu, avec un immense espoir, que l'homme que nous avons adulé et que nous citons souvent comme référence,  Dieu fasse qu'il puisse lire entre les lignes, sans passion, avec les yeux du cœur.

Le Niger est une terre de paix, de brassage et d’hospitalité. Que nos dirigeants puissent faire en sorte que cela perdure dans un esprit de justice et d'équité, pour l'intérêt de tous.

Kaocen, nous vous disons merci.
La vérité, une fois réveillée ne retourne jamais au sommeil.

Rhissa Rhossey

Tchirozérine, le 07/02/2013

images

Ça y est ! Dans une lettre adressée au président Issoufou Mahamadou et publiée par un confrère, Kaocen Seydou Maiga, ex porte-parole du MNJ, a de façon démagogique répondu aux propos du président sur les médias français. Cela ne fait l’ombre d’aucun doute que l’intervention du président de la République a soulevé des vagues au sein de la communauté Touarègue.  tamtaminfo

Bookmark and Share