35d871c

Dominique Casajus

Gens de paroles. Langage, poésie et politique en pays touareg<

Paris, Éditions La Découverte, 2000, 190 p., annexe, bibl. (« Texte à l’appui »)

Dominique Casajus

Ce livre parlera des Touaregs, de leurs façons de dire et de se dire, de se taire aussi ; des poèmes qu’ils composent dans la solitude, chantant en longues psalmodies la brûlure de l’absence et la verdoyante espérance des retrouvailles ; du silence, qu’ils cultivent et qu’ils craignent, car ils savent les présences innombrables qui l’habitent ; des récits où ils content l’origine de leurs tribus et leurs déplacements dans les steppes du Sahel ; de quelques-unes de leurs vieilles chroniques, conservées par leurs lettrés dans l’ombre argileuse des maisons d’Agadez. Il parlera d’un peuple et de ses paroles, de sa parole. » Bref, un livre éloigné des images d’Épinal des agences touristiques.

Dans son introduction, D. Casajus retrace brièvement l’histoire de ces Touaregs : il évoque les confédérations dont le nom rappelle d’anciennes migrations, la description qu’ont donnée des Touaregs les arabes et les explorateurs successifs, la colonisation qui provoque une révolte générale et enfin les récentes rébellions. Le projet du livre va au-delà des ouvrages précédents, comme La tente dans la solitude 1, thèse publiée en 1987, car il reprend des conversations et des phrases entendues dans les campements en les situant dans leur contexte : bref, il s’agit d’explorer le peuple touareg à partir de sa langue. Cette ambition suit l’exemple de Geneviève Calame-Griaule qui a tracé la voie avec Ethnologie et langage ; la parole chez les Dogon.

Edmond Bernus

« J’ai passé la nuit dernière dans la tristesse de son absence, En mon âme je souhaitais aller à elle, Comme je traversais la place abandonnée de son ancien campement, La contemplant, voyant le petit amas de sable qui lui servait d’oreiller s’élever encore sur le sol, Elle se présenta en image à mon esprit avec son sourire, Telle qu’elle est maintenant, au large et en bon air dans son pays Son éclat la faisait pareil à la lune Ou bien à sa compagne, l’étoile que vous voyez au ciel ».

"Le Guerrier & la rose"
Une histoire d'amour touarègue pendant la colonisation française.

Les touareg reprnent la parole.

(...) Les touaregs se sont rencontré à Agadez du 23 au 25 novembre 2006 pour des "Rencontres Furigraphiques du Portique Nomade". 27 poèmes enregistrés lors de cet évènement magique sont alors rassemblées dans un CD audio.

Ce CD ne contient pas seulement les paroles, mais encore des calligraphies de Hawad qui ont rendu la pochette et le livret de ce CD encore plus attractif et plus mystique. Bravo a HAWAD, le représentant du Nomadisme à l'international et à Hélène qui s'est donnée comme elle l'a toujours fais pour nous faire comprendre les belles paroles du désert touareg par des traductions en français aussi profondes que les originales en Tamachaqt. (...)   Lire

L'année dernière j'habitais un pays..

cd touareg hawad poeme