HAWAD_075

Hawad  "Dans la nasse "

Le 12è Prix international Argana de poésie au titre de l'année 2017 a été décerné au poète touareg Mohamadine Hawad, annonce la Maison de la poésie au Maroc.
Hawad s’est vu attribuer cette prestigieuse distinction "en reconnaissance du souci constant de ses poèmes, depuis quatre décennies, à préserver la connaissance dont ils se nourrissent et à faire du nomadisme un espace poétique et intellectuel pour la production du sens et le renouvellement de la vision vers soi et vers le monde", selon la même source.
Né en 1950 dans la région de l’Aïr, au Niger, le poète touareg vit actuellement en France où il a publié une série de poèmes et d’œuvres littéraires, traduits dans leur quasi-totalité dans plusieurs langues, dont " Testament nomade ", traduit en arabe par le grand poète Adonis.
Le Prix international Argana de poésie est décerné en partenariat avec la Fondation Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et en coopération avec le ministère de la Culture et de la communication. Le jury de cette année était présidé par le poète libanais Issa Makhlouf  et composé des critiques Sanae Ghouati, Abderrahmane Tankoul et Khalid Belkassem et des poètes Najib Khedari, Morad Kadiri, Abdeslam Moussaoui, Mounir Serhani et Hassan Nejmi, secrétaire général de ce prix.

Libération Maroc

Bouillon de Culture