16-01-18

Femmes Touarègues : Les Résistantes et Les Combattantes

Fadimata Wallet Oumra Femmes Touarègues : Les Résistantes Au Sahara, la société touarègue est matriarcale. Depuis le temps de Tin Hinan, reine berbère qui aurait donné naissance au peuple touareg, les femmes ont une place centrale. La sédentarisation, le contact avec d’autres cultures, les exils, ont modifié une partie des modes de vie depuis deux générations. L’afflux d’argent, issu d’activités illicites, et la circulation de courants religieux rigoristes, provoquent des bouleversements dans les alliances, les mariages, dans... [Lire la suite]

17-01-18

Le charbon vert en phase de vulgarisation

Niger : des étudiants inventent un charbon qui brûle sans fumée ! Du charbon qui brûle sans toutefois dégager de la fumée, c’est désormais possible grâce à la prouesse réalisée par des étudiants Nigériens. Ces derniers ont mis au point un « charbon vert », fabriqué à partir des résidus végétaux comme la paille et des plantes envahissantes comme la jacinthe d’eau et le sida cordifolia.Selon Zakariyaou Abdou Idrissa, étudiant en Géoscience et environnement à l’Université de Niamey, l’un des promoteurs, le charbon vert se présente... [Lire la suite]
Posté par yasida à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17-01-18

Francophonie : lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alain Mabanckou Francophonie, langue française : lettre ouverte à Emmanuel Macron Le président de la République a proposé à Alain Mabanckou de contribuer aux " travaux de réflexion " qu’il souhaite " engager autour de la langue française et de la Francophonie ". L’auteur de " Verre cassé " lui répond. Dans votre discours du 28 novembre à l’université de Ouagadougou, puis dans un courrier officiel que vous m’avez adressé le 13 décembre, vous m’avez proposé de «contribuer aux travaux de réflexion que vous souhaitez engager... [Lire la suite]
31-01-18

Exposition Souleymane Ag Anara : les musiciens du Sahel

Souleymane Ag Anara, né en 1993 à Gao, a fui son pays avec sa famille en 2012, à cause de la guerre.    Décidé à témoigner des souffrances de son peuple, il entame une carrière de reporter à Kidal à partir de 2012. Il photographie notamment le quotidien des nomades, les campements, la recherche de l’eau, les animaux et les fêtes : les danses, la musique, la guitare font partie intégrante de la culture nomade. C’est cet aspect de son travail de photographe que nous avons choisi de mettre en avant dans cette exposition,... [Lire la suite]