05-01-09

Peuple touareg : Entre tradition et modernité

  Hawad : Figure emblématique du Peuple touareg   Dépossédé de son territoire, le Peuple Touareg est aussi dépossédé de son écriture le tifinagh, de sa langue le tamasheq.  Hawad " Le Peuple Touareg a toujours exercé une sorte de fascination sur les sociétés européennes et sur la nôtre en particulier. A l'heure où il n'apparait à l'écran que pour meubler des heures d'antenne inoccupées par les aléas d'une course assourdissante et meurtrière qui a l'insolence de vouloir commémorer leur grandeur passée,... [Lire la suite]

11-02-09

Hawad : Tifinagh

    La société touarègue ne fait pas de différence entre l’écriture et la prise de parole. Sortir du cercle, s’extraire du cadre de la famille ou de la société pour s’adresser aux individus en s’emparant de la parole, c’est déjà de l’écriture pour moi : un moment où le discours personnel s’approprie le collectif. Quand une personne s’écarte des modes d’expression établis et s’empare de la parole en la modelant à sa façon, en effet, c’est bien de l’écriture pour moi. Or, le cadre s’est brisé. Hawad HAWAD : la... [Lire la suite]
12-02-09

Tifinagh,

  Patrimoine immatériel de l'humanité    tifinaghs    Association pour la Promotion du Tifinagh   Écriture multi-millénaire difficilement accessible , le Tifinagh est utilisé par les Touaregs pour écrire de courts textes en langue Tamasheq. Compte-tenu du manque de voyelles , il est impossible de déchiffrer pour qui ne connaît pas parfaitement la langue Tamasheq . Ce sont les mères qui apprennent cet alphabet aux enfants touaregs en dessinant les lettres dans le sable. L’ATP ( Association... [Lire la suite]
14-02-09

Imzad : Le violon de l'âme

  L’imzad est aux Touareg, ce que l’âme est au corps.   m’avait dit Hadj Moussa Akhamok en me remettant un imzad en 2003. Avec l’évolution de la vie moderne, l’imzad et toute la culture qui gravite autour est en train de mourir. Il ne reste plus que quelques vieilles femmes qui savent en jouer, elles rêvent de transmettre leur savoir pour laisser en héritage au monde entier, ce patrimoine culturel ancestral. Hdama est un air chanté sur l'Imzad. Un trés vieil air qui est chanté par Halimata et Khoulen Alamine sur... [Lire la suite]
16-02-09

Imzad : Identité touarègue

Sauver l’Inzad pour sauver son identité : Tarzagh Benoma  « Préfère à toutes voix, Préfère avec moi la voix de l’Imzad, Le violon qui sait chanterEt ne soit pas étonné qu’il n’ait qu’une corde. As-tu plus d’un cœur pour aimer ? »  Dida Badi Imzad Un chef-d’œuvre L’auteur a pris soin, en bon pédagogue, de situer d’abord son sujet et de permettre aux lecteurs de mieux comprendre son contexte naturel, historique et sociologique. C’est l’objet du premier chapitre consacré au « contexte et aire... [Lire la suite]
19-02-09

imzad et ahal

aquarelle  A. Tambo AHAL  ÉDUCATION TOUARÈGUE   " J'ai aussi participé en suivant ma mère et mon oncle maternel à ce qu'on appelle les ahal ou veillées, qui sont d'autres écoles théâtrales, tragiques poétiques (l'éducation de l'amour courtois comme les occitans du Sud de la France), philosophiques. On passe des nuits entières à faire la description d'une chamelle ou d'une gazelle et à la fin, on a l'impression qu'on épuise complètement les mots. Chaque personne qui a fait son exposé a donné une... [Lire la suite]

20-02-09

Poèmes traditionnels touareg

  Massif de l'Aïr Niger   " Le ciel est plein d’étoiles . A 4h se lève à l’est AMANAR brillant de tous ses éclats. Ce groupe d’étoiles est connu par tous ici. On nous le montre tous les soir quand nous sommes enfants. Et les contes autour du feu se racontaient sous la lumière d‘Amanar " (mois du Ramadan)   La poésie est le fleuron de la culture touarègue. Elle répond à des règles strictes et décline un code moral, l'Assak, dans lequel se mêlent tous les ressorts de la poésie chevaleresque : la... [Lire la suite]
21-02-09

Tin Hinan, ancêtre des Touareg

Tin Hinan  Farid Benyaa   Tin Himan, Reine du désert   Personnalité énigmatique, légendaire / Femme entourée d’ambiguïté et de mille secrets / Sa vie n’est que d’hypothèses imaginaires / Et des rêves qui n’ont pu l’illustrer Tin Hinan, « celle qui vient de loin » / Guidée par les étoiles, là-haut dans le ciel / Et sa servante TAKAMAT qui en   prenait soin / A l’Ahaggar, les deux femmes s’installent Prês de « l’eau de l’âme » et l’éclat a redonné / A l’oasis d’ABALESSA, qui l’accueilli avec... [Lire la suite]
25-02-09

Femmes touarègues

  La tente déchirée tente touarègue  A. Tambo " Une indéniable construction symbolique existe, centrée autour de la femme, pilier de la famille, de la tente, de la tribu. La femme est le principe de base, le noyau, l'intérieur, tandis que l'homme qui représente l'extérieur dérive de ce substrat. Les rôles politiques, économiques et sociaux réservés traditionnellement aux mondes masculins et féminins entretiennent une correspondance étroite avec cette vision du monde. Bien que l'idée persiste que sans femme,... [Lire la suite]
28-02-09

Femmes touarègues : poésies

Tanaynat Je t'implore, ô Dieu, notre maître ! / Et vous tous, les jeunes hommes ! / Tanaynat, la branche d'agar verdoyante / Couverte de rosée. / Si Tanaynat ne m'aime pas / Qu'ai-je à faire des chamelles que j'entrave, / De ce beau chameau que j' harnache, / De l'épée sans égale que je porte ? / Je ne cesse de gémir,  je suis malade, / Comme un enfant souffrant de gerçures profondes, / Refusant même de téter le sein de sa mère. / Si Tanaynat ne m'aime pas, / Je retournerai d'où je viens, / Mon pays, le Gobir vers le Sud. / Je... [Lire la suite]