08-05-09

Forgerons : Artisans, certes ...

forgeron à Niamey  - Atelier koumama  - Les artisans : leur art est considéré comme un langage ésotérique. Les artisans dont la fonction sociale se transmet héréditairement, sont généralement attachés à  une  famille de  nobles, de tributaires ou de religieux qui les entretient et les récompensent en échange de  leurs créations et des multiples services qu'ils rendent : ils jouent le rôle de confidents, d'émissaires, d'intermédiaires dans le domaine social, politique, rituel, participant à tous... [Lire la suite]

12-05-09

Camara LAYE : L'enfant noir

Camara LAYE " En fait, à la lecture de L'Enfant noir, on s’aperçoit vite que ce roman a été écrit pour un lectorat européen, plus précisément français – et c’est en cela qu’il reflète son époque. A ce lectorat,  Camara Laye décrit, de l’intérieur, avec ses yeux d’enfants et ses mots d’adultes, les traditions d’une famille africaine de Kouroussa ; des qu’il sent, avec beaucoup de lucidité, en passe de disparaître. Car le jeune garçon lui-même comprend très tôt qu’il ne suivra pas les traces de son père, forgeron réputé, et... [Lire la suite]
15-05-09

Benidiri Redha : rencontre avec les artisans touareg

Touareg et son chameau Je m'appelle Redha. Je suis artiste peintre, graphiste et passionné de photo. J'ai la chance de vivre dans un pays au territoire immense, où le soleil brille avec force et donne de très belles couleurs à la terre, à l'eau, au ciel et à tout ce qui y vit. Je travaille avec fougue et bonheur, et chaque jour m'étonne avec ce qu'il me fait découvrir à l'extérieur de mon atelier ou ce qu'il révèle en moi . J'ai discuté avec plusieurs touaregs ayant vécu leur jeunesse dans un environnement traditionnel avant la... [Lire la suite]
21-05-09

Thé touareg : les 3 verres mythiques

Instant nomade avec  Almoustapha Tambo A toutes les  superbes photos trouvées sur Internet, à toutes les versions  stéréotypées du thé légendaire, à toute littérature, je préfère la vérité de ce mail, reçu d'un ami d'Agadez. Vérité d'aujourd'hui, vérité vécue au quotidien ... Faut-il que ces trois verres de thé soient l'une " des mille et une facettes de l'âme touarègue " pour braver les péripéties d'une connexion Internet au cyber d'Agadez,  l'œil rivé sur le compteur implacable qui avale les minutes et les... [Lire la suite]
26-05-09

Femmes et excision : Conte fantastique contemporain

Je dédie ces lignes au Docteur PIERRE FOLDES, chirurgien, spécialiste de la réimplantation du clitoris que j’ai eu la chance d’écouter un soir sur RFI et dont les recherches constituent un immense espoir de la réappropriation du plaisir pour beaucoup de femmes ANTICLOPOLIS Nue sous le vieux « bargo » de ma grand-mère, je me recroqueville dans la position du fœtus, la main entre les jambes encore ensanglantées. Je revois encore comme en playback la fulgurance de cette lame assassine qui agressa mon intimité, ma féminité et mon... [Lire la suite]
01-06-09

Femmes, femmes, femmes... poésie nigérienne

Yunus Ocquet  La nuit durant, point de sommeil pour la mère / Qui écoute d’une oreille les borborygmes révoltantsdes ventres vides, / Et de l’autre les complaintes des sorciers repus de / sang, de sueurs, / De cette masse électorale qui a vendu ses voix pour un / paquet de thé !Demain, un autre jour semblable à ceux qui viendront / Un jour de peine et d’endurance et de doute / Un jour où le foyer sans feu dormira dans le froid de / ses cendres / Et la marmite et le panier qui ont  / oublié le nom de / tous les légumes…Je... [Lire la suite]

08-06-09

Touareg en exil

Avec Mano DAYAK, je vous pose la question mes amis :   " Qui rêvera sur les traces de nos pas effacés ? " L'Enfant targui d'Occident Ce désert que j’ai quitté tel un poussin sortant de sa coquille, fragile et curieux de découvrir la vie en dehors. Je vous dis, enfants d’Orient et d’Occident, je suis le fils du Sahara et du Sahel. Je ne connais ni le lieu exact où je suis né, ni même ma date de naissance ; pour les papiers, j’ai choisis une date au hasard. Aujourd’hui, je suis à Marseille dans le sud de la France. ... [Lire la suite]
Posté par yasida à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15-06-09

Niger, peintres touareg du désert

  Rhissa Ixa Rissa Ixa, né en 1946 à Innates près de la frontière du Mali, décrit ainsi son travail : « Au sein de la famille, les hommes et les femmes m'enseignaient l'Histoire touarègue et m'initiaient à l'art et à l'écriture tamachek. Je dessinai sur le sable. Puis parti à Niamey (1959), j'ai continué à dessiner sur tous les supports à ma disposition. Lors de mes rencontres avec d'autres artistes, j'ai pu observer et apprendre différentes techniques de peintures. Je vis et travaille, je milite dans le but que la... [Lire la suite]
18-06-09

Tamanrasset, peintres Touareg du Sahara

Ils s’appellent Benasbaghor Ahmed, Ben Sidi M’Hamad Fergui Ali ,Fergui Ahmed, Anviéwed Babadi, Kasmi Abd Alfattah, et ils sont tous touaregs de Tamanrasset. La peinture est leur passion, ils peignent sur les murs de la ville, sur des meubles, sur des enseignes de petits restaurants ou sur des calicots. Ils sont guides, informaticiens, maçon, parfois au chômage … mais avant toute chose artistes. Artistes présentés par La compagnie des déserts Abdelfetah Kacemi Abdelfetah Kacemi Abdelfetah Kacemi est un jeune talent de la... [Lire la suite]
01-07-09

Faris Amine et Anana Kel Assouf

  RIEN Rien ne peut m'enlever / La mauvaise humeur des prisons / L'écho du chagrin métallique / déprime des menottes / L'énervement des chevilles sous verrous / Contraintes jour après jour / De danser la danse des petits sauts / Jour-après-jour-après-jour / De respirer / Les gaz soporifiques excréments / Des ordures que moi-même je produis sur place / Fourmi aveuglée sédentarisée aplatie / Plante-fantôme de l'Ahaggar / Ombre solitaire de moi-même /Tronc égorgé / Je pleure ma résine noire Guépard vagabond qui tourne la tête... [Lire la suite]