06-10-12

Fils du vent ...

Les aigles des remparts Fils du vent...Un bébé faucon est sorti de sa coquille depuis quelques semaines seulement. Aujourd'hui, il a, plusieurs heures durant, observé le ciel mais il n’aperçoit toujours pas sa mère, avec ou sans nourriture.Elle lui avait donné l’habitude de revenir lui apporter à manger ou lui faire sa toilette.La faim et l’ennui grandissent. Comme tous les enfants laissés seuls, il profite de l'absence de sa mère pour faire une bêtise. D’un pas vacillant et curieux il va sur la branche d'à côté. C’est ainsi qu'il... [Lire la suite]

27-10-12

Rhissa Rhossey : Poème pour Koudédé

photo  Derhan-n koudede Hommage à KoudédéUn artiste nomade s'en est alléHier un enfant nomade s'en est allé / Nous laissant dans la peine / Et la douleur. / Toute la nuit a fait écho / Aux blatèrements des chameaux / Sevrés des mélodies du désert, / Et les dunes ont gémi, / Car douloureux est son départ. / Même le vent a pleuré / L'enfant disparu / Cher en nos cœurs.Longtemps tes rythmes / Et tes paroles / Escorteront les rêves / De nos espoirs / Dans les solitudes / Brûlantes / De nos errances Artiste, / Mon frère, / Qui... [Lire la suite]
Posté par rhissarhossey à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16-11-12

Rhissa Rhossey : Azawad, non au génocide

 Géopolitique   : guerre au Mali Rhissa Rhossey  Non, au génocide Jamais nous n'accepterons un complot planétaire contre les minorités sonrghaï, peule, arabe et touarègue de l'Azawad.Tout laisse à croire que nous sommes à la veille d'une offensive onusienne dans l'Azawad, pour, dit-on libérer le Mali des terroristes qui menacent la sécurité mondiale. Mais faisons preuve de discernement : dans cet amalgame voulu et entretenu, qui est terroriste ?Le vaillant peuple multiracial de l'Azawad qui cherche sa... [Lire la suite]
22-11-12

Arnaud Contreras : Lettre aux otages sahariens

Tombouctou. Mali. Mosquée Djingareyber. 2007 photo  Arnaud Contreras Mes pensées premières aux familles qui quittent depuis quelques mois Kidal, Gao, la région, pour se réfugier à Bamako ou en brousse, sans que personne n’en parle. Mes pensées premières pour ces familles qui n’osent plus parler librement au téléphone depuis des mois, persuadées qu’elles sont écoutées, envahies par la peur qui provient de tous côtés. Mes pensées premières aux jeunes qui se font arrêter sur les pistes par des barbus, parce qu’ils fument des... [Lire la suite]
02-12-12

Mali : " Que le Diable descende du Ciel pour arrêter ça "

Carnet d'un grand reporter C’est un quartier éloigné du centre de Bamako. Les maisons sont en ciment brut, les rues en terre rouge, les mosquées en chantier permanent et la poussière vole dans la chaleur écrasante. Face à une immense quincaillerie, encore une mosquée. Cette fois, les fidèles portent le chèche des Touareg. Nous y sommes. Une porte en métal nu, une grande cour, des tapis, des femmes assises en groupe et l’une d’entre elles, sans voile, qui vous tend la main. Ici, pas d’islamistes. Seulement la grande villa du chef... [Lire la suite]
02-12-12

Rhissa Rhossey :Tapis rouge pour Bilal Ag Chérif

un chef Touareg contre AQMI  Bilal ag Chérif Excellence, courage et bonne chance.L'hypocrisie de la communauté internationale n'a que trop duré.Quand la communauté internationale perd son temps dans des forums grandioses qui ne sont que montagnes accouchant de souris, vous, vous faites face à l'ennemi, aux terroristes, du matin au soir, les mains nues.Preuve éclatante de votre appartenance charnelle à ce lopin de terre que nous aimons tant.Bilal dites à la France, en face, qu' elle se trompe de camp. Nous ne sommes pas les... [Lire la suite]

09-01-13

A Aboubé, qui avait une caresse pour chaque enfant

Rhissa Rhossey  et les enfants de Tchirozérine Le Père Aboubé n'est plus. Je ne peux dire ce que je ressens. Mon père est mort une deuxième fois, Rhissa Rhossey Ghossey, père de Rhissa " Que le souvenir vivant de ton père Ghossey et l'affection qui nous relie à lui attisent notre désir de voir partout la paix et la vie triompher de la violence ! " Aboubé Préface de "Jour et Nuit, Sable et Sang, poèmes sahariens Ed transbordeurs  enfants de Tchirozérine EN MÉMOIRE DU PÈRE ABOUBE Chers frères et sœurs, la... [Lire la suite]
19-01-13

Peut-on continuer à parler de culture au Sahara, sur le Sahara ?

photo  Arnaud Contreras Peut-on continuer à parler de culture au Sahara, sur le Sahara, à l’heure où la zone se ferme, où les populations sahariennes se retrouvent otages d’éléments extérieurs qui déstabilisent leurs terres natales ? Oui, plus que jamais il est important de diffuser des informations sur les créations culturelles de sahariens ou de personnes ayant une production artistique, documentaire ou scientifique y étant lié. Plus que jamais il est nécessaire de surprendre le public occidental pour lui permettre... [Lire la suite]
19-01-13

Timia : Prendre son Destin en main ...

Message d' Abass Adondo Timia  Massif de l'Ayr photo transmise par Abass (à droite) La coopérative des jeunes Tchimtar Nous avons créé, en janvier 2012 ,une coopérative : la coopérative des jeunes Tchimtar. Cette coopérative a fait beaucoup des choses pour la population de Timia. Les résultats pour l'année 2012 sont impressionnants et nous voulons, à tout prix, continuer à donner de bons exemples pour sauver notre Peuple et surtout, former, éduquer nos enfants, préserver leur santé : ils sont notre futur, notre avenir. ... [Lire la suite]
01-02-13

Rhissa Rhossey : Mali, " Ah si les Français n'étaient pas là ...

guerre invisible dans Kidal Mali : De l'intervention française à la débâcle djihadisteen passant par la sempiternelle question touarègueCe qui s'est passé au Mali me rappelle une anecdote. En 1992, alors que j'étais sous les verrous à Kollo, à une trentaine de km de Niamey, pour intelligence avec des chefs de mouvements rebelles, atteinte à la sûreté de l'état, j'avais entre autres, comme compagnons de cellule un certain Alain Smet, alias Mohamed Djibril, Acharad Rade affublé du prestige du grand aménokal des Kel Tedale Alain... [Lire la suite]