18-08-11

Mort d'Ibrahim Ag Bahanga

Nous voulons savoir, comprendre.Oui Bahanga est un homme, un mortel mais les circonstances de cette mort sont à élucider.Ibrahim Bahanga n'est pas n'importe qui. C'est un chef militaire de la résistance avec tout le mythe et l'aura.Sa mort, dans un tel contexte d'effervescence régionale ou même mondiale, juste après la chute de son tuteur Mouhamar al Khadafi.Avec la recrudescence des opérations AQMI dans la zone natale du fils de Bahanga, le trafic de la drogue dans le Sahara, la perspective d'investissement de 32 milliards, je ne... [Lire la suite]

04-04-12

Rhissa Rhossey : Du chaos libyen à la libération de l'Azawad

Déclaration d'indépendance de l'Azawad " (...) NOUS, PEUPLE DE L'AZAWAD, Rappelant les principes du droit international et les principaux instruments juridiques internationaux régissant le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes, notamment, la charte des Nations Unies en ses articles 1 et 55, les dispositions pertinentes de la déclaration internationale des droits des peuples autochtones; Considérant, la volonté explicitement exprimée dans la lettre datée du 30 mai 1958 adressée au président français par les notables, guides... [Lire la suite]
31-08-12

Qui est Mossa Ag Attaher, le nouveau Monsieur Europe de l'Azawad ?

Mossa Ag Attaher Qui est Mossa Ag Attaher, le nouveau Monsieur Europe de l'Azawad ? Depuis son Congrès de Ouagadougou, le MNLA et le CTEA ont entrepris une forte restructuration des instances dirigeantes de l'Azawad. Le mot d'ordre étant de mettre les Hommes qu'il faut aux places qu'il faut, le nouveau poste de Coordinateur de l'Action Diplomatique de l'Azawad auprès des États de l'Europe fut créé, et naturellement confié à Mossa Ag Attaher. Qui est ce Monsieur Europe de l'Azawad appelé à jouer un rôle si prépondérant pour la... [Lire la suite]
22-11-12

Arnaud Contreras : Lettre aux otages sahariens

Tombouctou. Mali. Mosquée Djingareyber. 2007 photo  Arnaud Contreras Mes pensées premières aux familles qui quittent depuis quelques mois Kidal, Gao, la région, pour se réfugier à Bamako ou en brousse, sans que personne n’en parle. Mes pensées premières pour ces familles qui n’osent plus parler librement au téléphone depuis des mois, persuadées qu’elles sont écoutées, envahies par la peur qui provient de tous côtés. Mes pensées premières aux jeunes qui se font arrêter sur les pistes par des barbus, parce qu’ils fument des... [Lire la suite]
02-12-12

Mali : " Que le Diable descende du Ciel pour arrêter ça "

Carnet d'un grand reporter C’est un quartier éloigné du centre de Bamako. Les maisons sont en ciment brut, les rues en terre rouge, les mosquées en chantier permanent et la poussière vole dans la chaleur écrasante. Face à une immense quincaillerie, encore une mosquée. Cette fois, les fidèles portent le chèche des Touareg. Nous y sommes. Une porte en métal nu, une grande cour, des tapis, des femmes assises en groupe et l’une d’entre elles, sans voile, qui vous tend la main. Ici, pas d’islamistes. Seulement la grande villa du chef... [Lire la suite]
01-02-13

Rhissa Rhossey : Mali, " Ah si les Français n'étaient pas là ...

guerre invisible dans Kidal Mali : De l'intervention française à la débâcle djihadisteen passant par la sempiternelle question touarègueCe qui s'est passé au Mali me rappelle une anecdote. En 1992, alors que j'étais sous les verrous à Kollo, à une trentaine de km de Niamey, pour intelligence avec des chefs de mouvements rebelles, atteinte à la sûreté de l'état, j'avais entre autres, comme compagnons de cellule un certain Alain Smet, alias Mohamed Djibril, Acharad Rade affublé du prestige du grand aménokal des Kel Tedale Alain... [Lire la suite]
16-06-13

Rhissa Rhossey : Paris-France

Rhissa Rhossey  : Salon du livre 2006 Pour Paris, c'est vraiment la première fois que j'allais véritablement découvrir cette ville mythique.L'autre fois, c'était Porte de Versailles, Salon du livre 2006 : deux jours de vertige, rien vu, rien compris.J'ai gardé de cette mégapole l'image d'un monde digne d'une série de fiction.Les maisons démesurées, les gens pressés, trop de lumières, des monuments pharaoniques.J'y suis passé à la hâte, presque dans un mouvement onirique, irréel. Là,  dans un élan passionnel,... [Lire la suite]
28-07-13

Mali : Faut-il désespérer des élites maliennes actuelles et surtout de sa classe politique ?

Pour une véritable Transition en 2013 Pr Issa N’DIAYE Le 25 juillet 2013 Faut-il désespérer des élites maliennes actuelles et surtout de sa classe politique ? OUI, il faut absolument s'en alarmer ! A observer le déroulement de la campagne, à l'occasion des élections présidentielles du 28 juillet prochain, l'étalage  voire l'indécence  des moyens mobilisés par certains candidats, les longs cortèges de véhicules flambants neufs de luxe dont le prix unitaire donne le vertige, la multitude de motos distribuées... [Lire la suite]
14-07-15

A propos de « L’Afrique noire est-elle maudite ? » Moussa Konaté

« On me parle de progrès, de « réalisations », de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d’eux-mêmes. Moi, je parle de sociétés vidées d’elles-mêmes, de cultures piétinées, d’institutions minées, de religions assassinées, de magnificences artistiques anéanties, d’extraordinaires possibilités supprimées… » Aime CESAIRE  « Discours sur le colonialisme »  Présence africaine Cité dans« L’Afrique noire est-elle maudite ? »  Moussa Konaté « L’Afrique noire... [Lire la suite]