01-07-12

Rue89 : Une guerre pour empêcher le Mali de devenir l’Afghanistan du Sahel ?

Les islamistes ont pris le contrôle total du Nord-Mali. Les États africains, soutenus par Paris, préparent une action armée contre un possible sanctuaire jihadiste  Combattant du MNLA  tué par les islamistes à Gao Les islamistes ont désormais le contrôle, seuls, du nord du Mali, après en avoir chassé leurs éphémères alliés séparatistes Touaregs. Une situation qui risque de déclencher une guerre régionale pour empêcher ce ventre mou sahélien de se transformer en nouvel Afghanistan, point de ralliement des jihadistes. ... [Lire la suite]

16-11-12

Rhissa Rhossey : Azawad, non au génocide

 Géopolitique   : guerre au Mali Rhissa Rhossey  Non, au génocide Jamais nous n'accepterons un complot planétaire contre les minorités sonrghaï, peule, arabe et touarègue de l'Azawad.Tout laisse à croire que nous sommes à la veille d'une offensive onusienne dans l'Azawad, pour, dit-on libérer le Mali des terroristes qui menacent la sécurité mondiale. Mais faisons preuve de discernement : dans cet amalgame voulu et entretenu, qui est terroriste ?Le vaillant peuple multiracial de l'Azawad qui cherche sa... [Lire la suite]
22-11-12

Arnaud Contreras : Lettre aux otages sahariens

Tombouctou. Mali. Mosquée Djingareyber. 2007 photo  Arnaud Contreras Mes pensées premières aux familles qui quittent depuis quelques mois Kidal, Gao, la région, pour se réfugier à Bamako ou en brousse, sans que personne n’en parle. Mes pensées premières pour ces familles qui n’osent plus parler librement au téléphone depuis des mois, persuadées qu’elles sont écoutées, envahies par la peur qui provient de tous côtés. Mes pensées premières aux jeunes qui se font arrêter sur les pistes par des barbus, parce qu’ils fument des... [Lire la suite]
03-03-18

Arte : MaliBlues

Le retour de la chanteuse Fatoumata Diawara au Mali après des années d'exil. Une balade émouvante et endiablée dans un pays menacé par la charia. Depuis 2012, le Mali souffre dans sa chair. Tombouctou, Gao et Kidale ont été pris par les séparatistes et mercenaires touareg, alliés aux salafistes. En imposant la charia, ceux-ci ont attenté à l'identité culturelle malienne, notamment musicale. "Je ne pouvais pas imaginer le Mali sans musique", déclare, dans ce film, Fatoumata Diawara. C'est ce contexte ultrarépressif qui a décidé... [Lire la suite]