25-03-12

Aux enfants de l'Azawad

Rhissa Rhossey A Ceux de Kidal Ils sont revenus / Je n'ai que ma plume et mon  encre / Pour chanter leur retour / Partis dans la haine / Ils sont rentrés dans la colère / Les enfants de Kidal / Rescapés de Misrata  et BenghaziIls ont vu / Les leurs déchiquetés / Les lambeaux de leur chair / Ont tapissé des champs de bataille / Lointains Jamais ils n'ont perdu espoir / Car leur terre maternelle / Les attendait / Comme la mère l'enfant / La terre sèche l'eau du cielIls sont revenus / Partis nus / Ils veulent... [Lire la suite]

24-01-13

La sempiternelle question touarègue

Rhissa Rhossey guerre invisible dans Kidal Mali De l'intervention française à la débâcle djihadiste en passant par la sempiternelle question touarègue Ce qui s'est passé au Mali me rappelle une anecdote. En 1992, alors que j'étais sous les verrous à Kollo, à une trentaine de km de Niamey, pour intelligence avec des chefs de mouvements rebelles, atteinte à la sûreté de l'état, j'avais entre autres, comme compagnons de cellule un certain Alain Smet, alias Mohamed Djibril, Acharad Rade affublé du prestige du grand... [Lire la suite]
03-05-14

Image de Kidal

 RFI Imidiwen, Mariage du pré et du désert Enfant né de la liaison musicale entre les six Français du Chauffeur Est Dans Le Pré et quatre touaregs maliens, Imidiwen exploite à bon escient sa double culture pour offrir d’autres horizons au blues rock du Sahara. Sans pour autant s’affranchir complètement de l’ombre tutélaire de Tinariwen qui plane sur son nouvel album intitulé Image de Kidal.   Alors que l’industrie musicale ne parle que de réduction des coûts et ratiboise tout ce qui dépasse, que la rentabilité a été... [Lire la suite]
Posté par yasida à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15-05-14

Un enfant de Kidal

Alhassane Ag Baille    L'année maigre - Nouvelles touarègues - Bio Alhassane Ag Baille , né en 1946 dans la région de Kidal. De 1972 à 1983, il a été professeur de lettres, d'histoire et de géographie aux CEG de Téra et de Tillabéry, au Niger. En 1984 , il regagne le Mali et travaille pour diverses ONG, dont ACORD à Gao. En 1987, il devient formateur de l'Aide de l’Église Norvégienne à Gossi. Il est mort assassiné à Qossi , région de Tombouctou, ainsi que dix autres Touareg, par une patrouille de l’armée malienne... [Lire la suite]
10-08-16

Kidal sens dessus-dessous

  Mamane   Qui fait quoi à Kidal ...? Mamane Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente. Une question revient sans cesse titiller l'esprit endolori du Gondwanais lambda, une question qui lui vrille les tympans de l'intérieur, une question toute simple : qui fait quoi à Kidal, qui est quoi à Kidal... ?  Écouter
30-11-17

«J’ai espoir qu’un jour... »

Keltoum Walet Emstagh :   Une ode à la paix « J’ai espoir qu’un jour, tous les Maliens se regarderont en face pour dire : nous avons échappé à quelque chose de plus grave. J’ai espoir de voir les politiciens prendre conscience de la réalité de notre pays. J’ai espoir qu’un jour, nos compatriotes comprennent que l’intérêt de la nation passe avant les intérêts individuels et égoïstes. J’ai espoir qu’un jour, nous (Maliens) saurons qu’avant de réclamer nos droits, nous devons accomplir d’abord nos devoirs ».... [Lire la suite]
Posté par yasida à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-12-19

Abraybone : «Mon coeur a des cicatrices»

Tinariwen   au 4ème congrès du MNLA Amazigh World News Le dernier jour, le célèbre groupe Tinariwen a joué son nouvel album Amadjar, ouvert par Majdou, un artiste de Tarbiyat, du Niger et de Tamikrest. Ce fut leur premier concert depuis de nombreuses années. Ibrahim Ag Alhabib, ou Abraybone, a déclaré à son public concernant sa possibilité de se produire à nouveau à Kidal : « Cela a toujours été mon rêve, je ne pensais pas que cela se produirait de mon vivant ». Dans une chanson, il a chanté : «Même si vous voyez mon... [Lire la suite]