Bonne Arrivée,

Hawad

Debout ! / Ne tournez ni vous penchez / afin de quémander une galette ou la justice / pour votre désarroi sous la botte d'acier / Redressez-vous, / même si votre stature est voûtée, / redressez-vous / et regardez vers nous.

Hawad

thé

 aquarelle A. Tambo

Ce site est né de ma rencontre avec deux artistes touareg, Almoustapha Tambo, artiste peintre,et Rhissa Rhossey, auteur d'un recueil de poésie, hélas épuisé et non réédité à ce jour.

Malgré  les difficultés, ils ont voulu partager  la richesse de leur Culture, exprimer leurs espoirs et leurs doutes.

Espoir d'apporter des éléments de réponse à ceux qui s'interrogent sur ce Peuple, broyé  par les chaos de l'Histoire, sacrifié sur l'autel du profit.

" Le Peuple amajagh, appelé " touareg " par les étrangers, existe-t-il vraiment ? Son pays au Sahara central est-il un vide, sans âme qui vive, un espace vacant hanté par des êtres chimériques, sans lien entre eux, par des vagabonds sans ancrages, par des voix dérisoires d'un autre temps. "  H. Claudot-Hawad

Issa 

Rhissa Rhossey

A Hawad

Pillard au javelot de plume / Je te malaxerai l'encre de la lave / des volcans en fusion / du sperme du lion / du venin du scorpion noir / des salines de Séguédine et Djado

Encre de braises et de feu / qui hissera le Peuple du cheminement / du néant / à la septième voûte céleste

Que le miracle de ton talent / épouse la fougue de nos élans / dans la fièvre de nos délires

Rhissa Rhossey

Compagnons, Écouter , / et vous allez entendre. /  Apprenez / ce qui est amer /  et nous est arrivé / Vous ne le soignerez pas / à moins de m'écouterChant anonyme

Agadez, brousse

 Agadez, brousse

Les voyageurs, poètes errants / suivent les traces du vent / dans les failles de l'infini / guidés par les éclairs de la nuit   Hawad

croix touarégue

A. Tambo croix touarègue


01-02-09

Touareg, nomades hier : Poésies de Rhissa Rhossey

Rhissa RHOSSEY NOMADES Hier encore / Ils comptaient les étoiles / Ils avaient tout le temps / et tout l'espace / Solitaires et libres / N'écoutant que l'écho de leur voix / Aujourd'hui / Contrariés / leur lourd voile / obstrue leur regard / Et ils ne peuvent compter les étoiles / Pourtant encore, ils rêvent / Leurs rêves lumineux / Comme la voix lactée / Est en suspend dans le chant / Des canons Leur mouvement pris en otage / Dans le filet des frontières / Héritier d'une époque / Sans gloire/ Les fils du vent et des étoiles /... [Lire la suite]
08-02-09

Touareg : Combattre pour survivre

Écartez-vous, écartez-vous laissez-nous encore Atrla bride de l’épuise-vent Pour l’homme des carrefours et de l’embouchure des rêves nul besoin d’un mensonge crue de larme bridée par la pitié Hawad LES VOIX DE L'OMBRE Inventer nous-mêmes notre avenir " Il ne faut compter que sur nous-mêmes et sur notre désir de transformer la mort en vie. La première autonomie que nous revendiquons, nous ne la demandons ni à la Libye, ni au Niger, ni au Mali, ni à leur maître la France, nous l'exigeons de nous-mêmes : ... [Lire la suite]
17-02-09

Imzad en Poésie : le violon de l'honneur

imzad : patrimoine immatériel de l'humanité L'imzad De l'imzad avant tout / une musique aussi ancienne, / qui brandit la bravoure, / qui fixe l'achaq, / il revigore, / par des sons fins et piquants, / donnant générosité et tolérance, / calebasse emballée par le cuir, / un archet grattant, / tu es indispensable, / thérapeutique instrument, / soignant l'incurable / instructif inculquant la sagesse, / pour chasser la solitude, / pour ressusciter l'amour, / chasser la haine, / redonner la force, / tu incarne les qualités... [Lire la suite]
01-03-09

Femmes touarègues : évocations poétiques

portrait  Hadja, artiste d'Agadez " Je dois tout aux leçons de ma mère. C'est elle qui m'a appris à démonter  et à remonter la tente, à plier et à déplier le lit taillé dans le torcha, un arbre au tronc épais mais au bois tendre et léger. C'est elle qui m'a fait découvrir les étoiles qui annoncent les changements de saisons. C'est elle qui m'a révélé les différentes castes des gens de ma tribu, les Iforas. C'est elle qui m'a enseigné la lecture, le chant, la poésie. C'est elle qui ... " Mano Dayak Je suis né... [Lire la suite]

06-03-09

Rhissa Rhossey : poète du Massif de l'Aïr

Rhissa Rhossey à Tchirozérine Les émotions et les rêves évoquent les très riches heures d'une révolte désespérée, entre Sable et Sang Jour et Nuit, Sable et Sang, poèmes saharins " Issa, le poète de l'Aïr, comme certains t'appellent, tu as l'art de faire surgir de tes mots et de ton cœur l'âme du pays touareg et de ses mille visages. Tu les tailles, ces mots, au burin de l'inspiration, pour en faire sortir des bijoux qui scintillent sur le sable. Que ton rêve d'infini, Issa, se prolonge dans tes poèmes : qu'il rejoigne... [Lire la suite]
08-03-09

A Issa, le poète des sables - Poèmes dédiés à Rhissa Rhossey

Issa et Hubert Lemaréchal A Issa, le poète des sables Grain de sable,Tu es le grain de sable au sommet de la dune / Et on ne voit que toi, / Souffle du scarabée  / Et on n’entend que toi,Tu es l’insoutenable cri à l’oreille du dictateur, / La poussière dans l’œil du tyran,Toi le rebelle, / Toi le poète des sables, /Toi mon ami. H. Lemaréchal Le Pays des Hommes au coeur riche Aïr-Info aquarelle  A. Tambo DU BLEU EN POINTILLÉS... itinéraire saharien d'un rêveur... [Lire la suite]
20-03-09

En hommage à Mano Dayak : poésies Rhissa Rhossey, Manzo Diallo - Tinariwen -

Mano Dayak CHANT FUNEBRE POUR MANO DAYAK  Tu n'es plus / Et mes larmes ne tariront plus / Ton sang, ton corps et tes os / Sont à jamais mêlés à ces sables que tu as / Tant aimés. / Es-tu mort au-dessus de CHIRIET aux dunes / dorées / Ou en amont de TAMGAK qui rime avec ta / lutte ? / Sont-ce les terres maternelles de TEMET qui / te retiennent / Qui te réclament pour l' ÉTERNITÉ ? / Le désert est FIDÈLE / Comme tu l'as porté à bout de bras, au / bout du monde / Le TENERE te porte désormais en son sein / Pour toujours ton ÂME... [Lire la suite]
24-03-09

Rhissa Rhossey : Hommage à Aimé Césaire

  La situation économique et sociale que connaissent les Touaregs du Nord-Niger n'a pas permis à Rhissa Rhossey de rédiger et de transmettre ses textes dans des conditions acceptables. les lignes qui suivent ont été tirées de rares échanges téléphoniques que nous avons pu établir avec lui.Note de l'éditeur Devant la crise qui secoue aujourd'hui le Nord du Niger et du Mali, devant le sort qui est fait à une poignée de Touaregs au cœur du Sahara, devant les guerres qui déchirent si atrocement l'Afrique, devant la question... [Lire la suite]
28-03-09

Santé au Niger : écrits et poèmes

R. Rhossey photo H. Lemaréchal Rhissa Rhossey,  poète touareg, rebelle des années 90 est  responsable  du Centre de Santé de Tchirozérine : Centre important, puisqu'il emploie depuis huit ans 13 agents et dispense des soins aux nomades, qui souvent viennent de très loin.  LES SENTINELLES EN ÉVEIL Plus le temps passait plus je prenais conscience d'une chose : ma vie est là. Oui, au milieu de ces malnutris au regard égaré,  au milieu de ces mères désemparées,  parfois désespérées de faire... [Lire la suite]