05-02-09

Touareg, nomades hier : Poésies Souéloum DIAGHO et Yunus Ocquet

Souéloum DIAGHO Peuple né du vent et des nuages ayant comme monture les mirages.  L’errance n’est pas synonyme de bêtise mais de liberté de l’âme et du corps.  Vont-ils puiser dans les fonds du mirage ce que d’autres cherchent ou trouvent dans les écrits ?  Plus loin leurs encyclopédies sont leurs proverbes enchantés par le temps.  Leurs  archives sont leurs contes, légendes et dictons qui traversent le temps.  Leurs bibliothèques sont leurs mémoires balancées par le vent... [Lire la suite]

22-01-10

Le faiseur d'esclaves

LE FAISEUR D’ESCLAVESPour une poignée de Livres Sterling sonnantes comme / l’acoustique du Tendé, / Ma loupe raciste en bandoulière et mon Thuraya / connecté, / J’ai sillonné ma terre natale d’Arzérori à Inatès par des chemins détournés, / Traquant ça et là mes cousins enturbannés  / paisibles nomades du Sahel.Chaînes forgées, carcans et haillons, constituent mon / macabre arsenal… / Ma mise en scène jusque là parfaite a toujours / convaincu ; / Dîmes de princes fornicateurs, j’ai toujours / empochées… /  Pour péchés... [Lire la suite]
23-01-10

Poésies philosophiques

LA GRIFFE DU SORCIER Seul face au silence de la nuit, / Un connaisseur des forces occultes / Murmure et lance des incantations abracadabrantes / De ces paroles qui jaillissent comme des missiles furtifs / L’ordre des choses se trouve changé / Chocs en retour, accidents mortels / Catastrophes majeures ... / Tout s’accomplit selon la force du VERBE. / VERBE révélateur, VERBE fécondateur / VERBE chargé de drames et de gloire / Sans le verbe magique, point de grandeur, / Sans le VERBE séminal, point de naissance / Ceux qui ont maîtrisé... [Lire la suite]
12-01-12

Femmes, femmes, femmes ... en poésie

DRAGUE et on marche à pas cadencéson s'arrête pour prendre un caféje fume une clopetu souriset tu illumines le ciella première gorgée de ton thé au laitte fait pousser un soupirtu es heureuse et bellevoilà Yunus Ocquet   FEMME DE BAGDAD Ton regard humide et féminin, féconde les espaces arides de ma mémoire / Ton sourire évoque l’amour et les idylles enchanteresses des siècles lointains / Ta démarche est danse / Danse rythmée par des bombes et des pétards / Femme de Bagdad au cœur gorgé de vengeance / Poésie arabe, tu... [Lire la suite]
22-08-17

Poésies : Le monde dort encore

Yunus  Inoussa Ocquet  Je vogue sur cet océan de neige poudreuse, foulant du pied les débris d'une nuit agitée J'ai beau crier : Sophia La sagesse s’enfuyait, talonnée par un philosophe fou d'envie de bleu, de ciel azuré et de magie. Je reçois en plein visage ces lumières de Paris, ville lumière où se cache la belle Endormie sur ce lit de roses éphémères, elle songe au loup couleur café. Un papillon prend son envol nocturne et se pose sur sa joue de rose et de kiss multicolore Il lui parle de moi et... [Lire la suite]