30-09-12

Hommage aux Touareg d'ailleurs

Le 6e Festival international du film (FIFA) Issni N’ourgh, qu’abrite depuis mercredi dernier la ville d’Agadir, au Maroc, se veut, selon les organisateurs, un hommage aux Touareg d’ailleurs.Lors de son allocution inaugurale, le directeur du FIFA, Rachid Bouksim, a souligné l’importance de cet hommage. « Notre saga continue à étinceler dans un contexte universel marqué par la problématique touarègue qui reflète non seulement un chevauchement d’intérêts ; elle prédit plutôt un cataclysme politique qui risque de déloger la région.... [Lire la suite]

23-06-13

Echos de Tunisie

Nouri Bouzid : “ Mon rêve pour la Tunisie est que les femmes rééduquent les hommes ” Nouri Bouzid, 68 ans, est de ces inlassables qui se relèvent toujours. Quels que soient les risques. Emprisonné sous Bourguiba, régulièrement censuré sous Ben Ali, le réalisateur de L'Homme de cendres et des Sabots en or est depuis toujours un artiste engagé, fervent défenseur de la laïcité et du droit des femmes. Pour réaliser un film autour du printemps arabe, Nouri Bouzid était un candidat idéal. Voilà près de trente ans que ce pilier du... [Lire la suite]
Posté par yasida à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04-11-14

MDOU MOCTAR, prince du désert

Mdou Moctar Mdou Moctar est une star. OK, pas encore partout, mais ça ne saurait tarder. Remarqué parmi les musiciens les plus originaux issus de la communauté touareg (Group Doueh,Group Inerane, Tinariwen, Bombino, ...etc), Mdou Moctar arpente les rues, les scènes et les mariages d’Agadez pour jouer sa version bien rock du blues du désert, quitte à en bousculer un peu les codes.Il tient le rôle principal du film Akounak Teggdalit Taha Tazouhai, remake de Purple Rain et premier film de fiction tourné en Tamacheq réalisé en... [Lire la suite]
Posté par yasida à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17-03-15

Avec le musicien Mdou Moctar

« Akounak Tedalat Taha Tazoughai » " Pluie de couleur bleue avec un peu de rouge "   « Purple rain » du désert »   Après Prince à Minneapolis, l’épopée d’un guitariste de rock touareg. Le cinéaste de Portland Christopher Kirkley a tourné le premier film sur le rock touareg, Akounak Tedalat Taha Tazoughai, à Agadez, au Niger, avec le musicien Mdou Moctar. Il en conte la genèse «Tout a commencé comme une blague. Je travaillais en Afrique de l’Ouest avec des musiciens pour mon label, Sahel Sounds. Un... [Lire la suite]
Posté par yasida à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17-11-16

Au Niger, sur les traces de Jean Rouch

L’âme nigérienne de Jean Rouch En septembre 1956, Jean Rouch créait avec d’autres le Comité international du film ethnographique. Pour la première fois, le travail des photographes et réalisateurs au service de l’anthropologie allait être reconnu comme une activité à part entière. Rencontre avec ceux qui ont connu cet amoureux du Niger, à Niamey, qui célébrera en 2017 « l’année Jean Rouch ». Dans moins d’un an, en mai 2017, Jean Rouch aurait eu 100 ans. Son ombre plane encore sur Niamey, notamment sur la terrasse du Grand Hôtel,... [Lire la suite]
Posté par yasida à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22-03-17

Moustapha Alassane : Légende du cinéma africain

Moustapha Alassane Moustapha Alassane est une légende vivante du cinéma africain. Sa vie et son travail nous ramènent aux prémices du cinéma. Depuis, Moustapha Alassane a exploré tous les genres : des spectacles de lanternes magiques, aux jeux d'ombres chinoises jusqu’à des films d’animation « low-budget » sur ordinateur. Son aventure artistique a toujours été animée par le désir d’expérimenter et de réinventer le cinéma sur le continent Africain. Son amitié avec Jean Rouch et Claude Jutra, au début des années 60, fut déterminante... [Lire la suite]
Posté par yasida à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16-04-17

Jean Rouch : contes et mythes africains

Jean Rouch  En 1985, l'ethnologue Jean Rouch dans l'émission "Voix du silence" commentait et analysait des contes et mythes africains au micro d'Antoine Spire. Dans cet entretien enrichi de lectures, Jean Rouch, pionnier du cinéma ethnographique répond aux questions d'Antoine Spire. Il analyse et commente des contes et mythes africains. Ainsi il commente un conte sur l'origine de la mort, extrait de L'Anthologie nègre  de Blaise Cendrars : Les contes africains donneront des réponses à la paléontologie, à l'origine des... [Lire la suite]
Posté par yasida à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12-08-17

Arnaud Contreras : Étranger, ce n'est pas ma guerre

Étranger, ce n'est pas ma guerre Des frères meurent dans le désert. Étranger, ce n'est pas ma guerre. Des soeurs pleurent les visages défunts devant leurs écrans de portables, et chaque jour répètent des condoléances en commentaires.Étranger, ce n'est pas ma guerre. Des observateurs lointains et paresseux, deviennent acteurs du bruit par de maladroites confidences.Étranger, ce n'est pas ma guerre. Des affaires se concluent sans fracas, des réfugiés hurlent face aux dégâts à venir des années blanches.Étranger, ce n'est pas ma... [Lire la suite]
Posté par yasida à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24-08-17

Jean Rouch : son lien intime avec le Niger

Jean Rouch au pays des génies et des esprits Par la magie de ses récits voyageurs, des "Maîtres fous" à "Moi, un Noir", Jean Rouch a su mêler la rationalité occidentale à la pensée magique africaine. Portrait d'un précurseur, tant ethnologue que cinéaste, né il y a cent ans. C'est au Niger, son autre patrie, qu'est mort et que repose Jean Rouch (1917-2004), dont Godard évoqua ainsi l'œuvre pionnière : " Chargé de recherche au musée de l’Homme. Existe-t-il une plus belle définition du cinéaste ? " C'est en construisant une route... [Lire la suite]
Posté par yasida à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11-11-17

Jaloud et sa camera en guise d’arme...

Le Mil de la Mort Le Mil de la Mort est un moyen métrage du réalisateur nigérien Jaloud Zainou Tangui. Ce film nous plonge dans une Afrique des traditions orales à travers un conte. En ce temps, les humains pouvaient parler à la Mort et cette dernier mis à l'épreuve le courage des homme mais pas la ruse des femmes. Il y a très longtemps à l'Ouest de l'Afrique, se trouvait un village dans lequel les humains pouvaient parler à la mort. Une année, l'orage s'est fait rare et les récoltes ont été mauvaises. La famine s'abattit alors... [Lire la suite]