08-04-12

Hélène Claudot-Hawad : La recolonisation du Sahara

Business, profits souterrains et stratégie de la terreur.  La recolonisation du Sahara Hélène Claudot-Hawad Terroristes, islamistes, trafiquants, preneurs d’otages, voleurs, violeurs de fillette, égorgeurs, usurpateurs minoritaires, indépendantistes illégitimes, aventuriers sans programme politique, activistes obscurantistes et quasi-médiévaux et, pour couronner le tout, destructeurs potentiels de manuscrits trésors de l’humanité… Le bon vieux scénario colonial de terreur barbare et de diabolisation des rebelles touaregs au... [Lire la suite]

01-07-12

Rue89 : Une guerre pour empêcher le Mali de devenir l’Afghanistan du Sahel ?

Les islamistes ont pris le contrôle total du Nord-Mali. Les États africains, soutenus par Paris, préparent une action armée contre un possible sanctuaire jihadiste  Combattant du MNLA  tué par les islamistes à Gao Les islamistes ont désormais le contrôle, seuls, du nord du Mali, après en avoir chassé leurs éphémères alliés séparatistes Touaregs. Une situation qui risque de déclencher une guerre régionale pour empêcher ce ventre mou sahélien de se transformer en nouvel Afghanistan, point de ralliement des jihadistes. ... [Lire la suite]
06-10-12

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme -JeuneAfrique -

Iyad Ag Ghali © AFP Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme Âgé de 54 ans, le malien Iyad Ag Ghali est le chef d'Ansar Eddine. Originaire de la région de Kidal, dans le nord du Mali  Iyad Ag Ghali est un Irayakan, de la grande famille des Ifoghas. C'est en Libye, pourtant, qu'il a fait ses armes au début des années 1980 : il a une petite vingtaine d'années quand il choisit de rejoindre la Légion islamique du colonel Kaddafi - le Mali, victime de sécheresses à répétition depuis 1969, n'a rien à lui offrir. Iyad Ag Ghali Légion... [Lire la suite]
02-12-12

Mali : " Que le Diable descende du Ciel pour arrêter ça "

Carnet d'un grand reporter C’est un quartier éloigné du centre de Bamako. Les maisons sont en ciment brut, les rues en terre rouge, les mosquées en chantier permanent et la poussière vole dans la chaleur écrasante. Face à une immense quincaillerie, encore une mosquée. Cette fois, les fidèles portent le chèche des Touareg. Nous y sommes. Une porte en métal nu, une grande cour, des tapis, des femmes assises en groupe et l’une d’entre elles, sans voile, qui vous tend la main. Ici, pas d’islamistes. Seulement la grande villa du chef... [Lire la suite]
01-02-13

Rhissa Rhossey : Mali, " Ah si les Français n'étaient pas là ...

guerre invisible dans Kidal Mali : De l'intervention française à la débâcle djihadisteen passant par la sempiternelle question touarègueCe qui s'est passé au Mali me rappelle une anecdote. En 1992, alors que j'étais sous les verrous à Kollo, à une trentaine de km de Niamey, pour intelligence avec des chefs de mouvements rebelles, atteinte à la sûreté de l'état, j'avais entre autres, comme compagnons de cellule un certain Alain Smet, alias Mohamed Djibril, Acharad Rade affublé du prestige du grand aménokal des Kel Tedale Alain... [Lire la suite]
06-02-13

Rhissa Rhossey : Africains, soyons responsables

Nature, fonctionnement et objectifs de la nébuleuse Aqmi  Lutte contre le terrorismeLe Sahara et le Sahel connaissent, à l'heure actuelle, une situation explosive qui, sans solution appropriée, pourrait déboucher sur un bouleversement géo-stratégique sans précèdent.Nous pensons que, chaque fils et chaque fille de ces contrées a une contribution à apporter pour sauver l'essentiel.Les Occidentaux ont été sur le terrain dès les premières heures du débordement.Ils sont le fer de lance de ces opérations, c'est incontestable.Ne... [Lire la suite]
Posté par rhissarhossey à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
05-01-17

Niger : Agadez, «porte du désert» coupée du monde par un cordon sécuritaire

Article paru dans Libération La ville qui vivait grâce au tourisme a été oubliée depuis qu’elle est entourée de régions «formellement déconseillées» à cause de la présence de jihadistes. «Libération» a pu la redécouvrir lors d’un vol symbolique organisé depuis Paris. Dès la sortie de l’avion, l’air chaud et sec claque sur les visages. Moins de cinq heures de vol depuis Paris pour se retrouver soudain sous une lumière aveuglante, dans une plaine aride balayée par un vent de sable. L’aéroport international... [Lire la suite]
25-05-17

Comment peut-on, à 22 ans renier toute humanité ?

Mbarek Ould Beyrouk A 22 ans on rêve de vie. A 22 ans on rêve d'un monde de progrès et de justice. A 22 ans on rêve de carrière , de succès et d'amours. Comment peut -on comprendre qu'à 22 ans on choisisse de mourir et de tuer des âmes innocentes ?Je ne peux pas comprendre, je refuse de comprendre un monde où à 22 ans on choisit de tuer ses semblables. Ce n'est pas au nom de l'Islam qu'on peut faire exploser une bombe au milieu de personnes que l'on ne connait pas, ce n'est pas au nom de la liberté que l'on peut faire taire pour... [Lire la suite]
Posté par yasida à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,