12-01-09

Touareg, nomades hier : Poésies de Hawad

Hawad est originaire du massif de l'Aïr dans le Sahara central. Enfant, il reçoit une éducation traditionnelle "dans la tente de sa mère" et rencontre, très jeune, des groupes de soufis itinérants. Avant tout héritier d'une culture nomade, Hawad nous livre une expérience et une vision du monde bâties sur des notions qui traduisent toutes le mouvement, la mobilité, l'itinérance des choses et des êtres, voyageant entre les points fixes que représentent l'eau et l'abri.  Furigraphier le vide  Hélène Claudot-Hawad Pour... [Lire la suite]

17-02-09

Imzad en Poésie : le violon de l'honneur

imzad : patrimoine immatériel de l'humanité L'imzad De l'imzad avant tout / une musique aussi ancienne, / qui brandit la bravoure, / qui fixe l'achaq, / il revigore, / par des sons fins et piquants, / donnant générosité et tolérance, / calebasse emballée par le cuir, / un archet grattant, / tu es indispensable, / thérapeutique instrument, / soignant l'incurable / instructif inculquant la sagesse, / pour chasser la solitude, / pour ressusciter l'amour, / chasser la haine, / redonner la force, / tu incarne les qualités... [Lire la suite]
20-02-09

Poèmes traditionnels touareg du Massif de l'Aïr (Niger)

" Le ciel est plein d’étoiles . A 4h se lève à l’est AMANAR brillant de tous ses éclats. Ce groupe d’étoiles est connu par tous ici. On nous le montre tous les soir quand nous sommes enfants. Et les contes autour du feu se racontaient sous la lumière d‘Amanar " (mois du Ramadan)  La poésie est le fleuron de la culture touarègue. Elle répond à des règles strictes et décline un code moral, l'Assak, dans lequel se mêlent tous les ressorts de la poésie chevaleresque : la bravoure, l'honneur, la franchise, l'amour, la... [Lire la suite]
28-02-09

Femmes touarègues : poèmes traditionnels du Massif de l'AÏR

Tanaynat Je t'implore, ô Dieu, notre maître ! / Et vous tous, les jeunes hommes ! / Tanaynat, la branche d'agar verdoyante / Couverte de rosée. / Si Tanaynat ne m'aime pas / Qu'ai-je à faire des chamelles que j'entrave, / De ce beau chameau que j' harnache, / De l'épée sans égale que je porte ? / Je ne cesse de gémir,  je suis malade, / Comme un enfant souffrant de gerçures profondes, / Refusant même de téter le sein de sa mère. / Si Tanaynat ne m'aime pas, / Je retournerai d'où je viens, / Mon pays, le Gobir vers le Sud. / Je... [Lire la suite]
03-03-09

Contes touareg du Massif de l'Aïr

  Voyageurs qui passez à Agadez Ce livre est pour vous. Il vous sera aussi précieux qu'un bijou ciselé dans une échoppe de forgerons. A travers des contes, proverbes et devinettes, il donne une bonne approche de la culture touarègue et de son écriture, les tifinagh. Cette culture de dialogue, que l'on s'échange, le soir dans les campements, autour du feu, mêle le rire à la morale, le sérieux et le plaisir de se retrouver. L'APT a édité ce livre à Agadez en collaboration avec l'UNESCO Illustrations : Boutibou et ... [Lire la suite]
04-03-09

Contes touaregs du Massif de l'Aïr

  AGHALI ET LE DIABLE Il était une fois, quelque part dans le désert, Aghali voyageant tout seul, la nuit sur son chameau. La lune brillait dans un ciel parsemé d'étoiles. Il était fatigué mais se disait qu'il pouvait atteindre la vallée d'Inatess. Là, il y a un cori et le sable est propre. Il pourra s'y reposer, lui et son chameau, pour quelques heures. Il se résolut donc à cette idée et frotta vigoureusement le cou de son chameau pour lui dire d'aller plus vite. Et le chameau augmenta la cadence... Dans cette nuit, on... [Lire la suite]

05-03-09

Contes touareg du Massif de l'Aïr

ABDA, LE VANTARD, ET AGHALI , LE TACITURNE. Abda est fier de posséder une épée. Il se vante toujours auprès des autres. Il les insulte, il les provoque. Certains le craignent, d'autres le considèrent comme un fou. Un jour, Abda provoqua Aghali. Il l'insulta et lui dit: « Viens te battre avec moi en brousse ! » Aghali fit la sourde oreille. Mais Abda ne lui faisait pas peur. Il attendit que tout le village s'endorme et alla trouver Abda: "Allons nous battre", lui dit-il. «Vas-y, je prends mon épée, ma lance et mon couteau et je... [Lire la suite]
06-03-09

Rhissa Rhossey : poète du Massif de l'Aïr

Rhissa Rhossey à Tchirozérine Les émotions et les rêves évoquent les très riches heures d'une révolte désespérée, entre Sable et Sang Jour et Nuit, Sable et Sang, poèmes saharins " Issa, le poète de l'Aïr, comme certains t'appellent, tu as l'art de faire surgir de tes mots et de ton cœur l'âme du pays touareg et de ses mille visages. Tu les tailles, ces mots, au burin de l'inspiration, pour en faire sortir des bijoux qui scintillent sur le sable. Que ton rêve d'infini, Issa, se prolonge dans tes poèmes : qu'il rejoigne... [Lire la suite]
10-03-09

Désert rebelle : Rhissa Rhossey, poésie

 Rhissa Rhossey et Lassaâd Metoui Rhissa Rhossey, compagnon de route et de combat du leader Touareg Mano Dayak est aujourd’hui la conscience rebelle du peuple Touareg par delà les frontières absurdes, figées par la colonisation. Son recueil de poésies - Jour et Nuit, Sable et Sang, poèmes sahariens - est" Un cri de douleur et d’amour, une chanson de gestes, une itinérance entre poésie et action politique. Une très belle quête de liberté et de justice dans le contexte de l’extrême... [Lire la suite]
19-03-09

Désert rebelle : Mano Dayak

 « Qui a tué le rebelle Mano Dayak ? » c’est la question qui fâche et à laquelle tente de répondre notre invité Seidik Abba , à travers son livre « Rébellion touarègue au Niger » paru aux éditions l’Harmattan. DAYAK MANO (1950-1995) " Personnage inclassable, écartelé comme son peuple entre deux cultures et plusieurs pays, Mano Dayak , leader de la rébellion touarègue nigérienne, est mort le 15 décembre 1995, en compagnie de quatre autres personnes, dans l'explosion de son avion sur un aérodrome du... [Lire la suite]