14-02-09

Imzad : Le violon de l'âme

  L’imzad est aux Touareg, ce que l’âme est au corps.   m’avait dit Hadj Moussa Akhamok en me remettant un imzad en 2003. Avec l’évolution de la vie moderne, l’imzad et toute la culture qui gravite autour est en train de mourir. Il ne reste plus que quelques vieilles femmes qui savent en jouer, elles rêvent de transmettre leur savoir pour laisser en héritage au monde entier, ce patrimoine culturel ancestral. Hdama est un air chanté sur l'Imzad. Un trés vieil air qui est chanté par Halimata et Khoulen Alamine sur... [Lire la suite]

16-02-09

Imzad : Identité touarègue

Sauver l’Inzad pour sauver son identité : Tarzagh Benoma  « Préfère à toutes voix, Préfère avec moi la voix de l’Imzad, Le violon qui sait chanterEt ne soit pas étonné qu’il n’ait qu’une corde. As-tu plus d’un cœur pour aimer ? »  Dida Badi Imzad Un chef-d’œuvre L’auteur a pris soin, en bon pédagogue, de situer d’abord son sujet et de permettre aux lecteurs de mieux comprendre son contexte naturel, historique et sociologique. C’est l’objet du premier chapitre consacré au « contexte et aire... [Lire la suite]
19-02-09

imzad et ahal

aquarelle  A. Tambo AHAL  ÉDUCATION TOUARÈGUE   " J'ai aussi participé en suivant ma mère et mon oncle maternel à ce qu'on appelle les ahal ou veillées, qui sont d'autres écoles théâtrales, tragiques poétiques (l'éducation de l'amour courtois comme les occitans du Sud de la France), philosophiques. On passe des nuits entières à faire la description d'une chamelle ou d'une gazelle et à la fin, on a l'impression qu'on épuise complètement les mots. Chaque personne qui a fait son exposé a donné une... [Lire la suite]
23-04-16

Musique, Maladie et Possession

  Chamanisme et possession   chez les Touareg   Faiza Seddik-Arkam Espace sacré et pouvoir symbolique au Sahara  La musique traditionnelle face à la maladie et à la possession chez les Touaregs de l’Ahaggar (Sud de l’Algérie) Face aux bouleversements que vivent les communautés touarègues, la musique, les fêtes rituelles autour du tindi, de la tazengharet et, plus rarement, de l’imzad semblent réunir ces populations et leur offrir un espace de « défoulement ». C’est ainsi qu’elles expriment... [Lire la suite]
20-11-16

Niger : diversité et richesse des cultures

  Niamey    Musée dédié   aux instruments traditionnels de musique Le Niger, soucieux de préserver son patrimoine culturel a depuis plusieurs années créées un musée dédié aux instruments traditionnels de musique. Ces instruments sont exposés actuellement dans leur environnement socioculturel. Ils sont classés par groupe ethnique dans différents pavillons. Ce musée est d’abord né à partir de l’initiative du feu docteur en musicologie Maman Barba. Il avait commencé la recherche et la collecte des... [Lire la suite]
Posté par yasida à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10-02-17

L’icône du chant tendé à Paris

  Lalla Badi   La mémoire vivante du tindé La musique touarègue à la source Lalla Badi et Tinariwen aux Bouffes du Nord le 13 décembre 2014 Invitée du groupe culte des Touaregs qui finit sa tournée fleuve Emmaar (la brûlure) par cette date, Lalla Badi, si elle est peu connue en Occident, est une figure de la vie culturelle du monde touareg. Souvent primée en Algérie, elle s’est déjà produite à Paris en 2003 avec sa troupe Issekta (Souvenir) et dans plusieurs festivals internationaux consacrés aux musiques du monde... [Lire la suite]
31-05-18

Voix de femmes

Musique classique au Niger   Un patrimoine très riche   La terre des Zabaya La musique classique au Niger est très riche. Quelques symboles forts peuvent être mis en exergue : d’une part les cantatrices appelées zabaya, d’autre part plus de 170 instruments traditionnels conservés au Centre de Formation et de Promotion Musicale El Hadj Tayya créé en 1991 à Niamey, la capitale. Ce patrimoine musical s’exprime également lors du festival « Paroles de Femmes »  et lors la « cure salée » ou fête des éleveurs... [Lire la suite]
21-11-18

Adieu Maman...

  Malam Maman Barka   Dernier Maître du biram   La musique sacrée du biram nigérien Le biram est un instrument qui a bien failli disparaître. Il jouait pourtant un rôle central dans la vie des populations Boudouma qui vivent au bord du lac Tchad, côté nigérien. Heureusement, le biram a pu être sauvé. Le biram a la forme d'une petite pirogue qui sert de caisse de résonnance. Il est fermé par une peau de vache avec un long manche sur lequel sont attachées cinq cordes en nylon. C'est un instrument sacré protégé... [Lire la suite]