01-02-09

Touareg, nomades hier : Poésies de Rhissa Rhossey

Rhissa Rhossey NOMADES Hier encore / Ils comptaient les étoiles / Ils avaient tout le temps / et tout l'espace / Solitaires et libres / N'écoutant que l'écho de leur voix / Aujourd'hui / Contrariés / leur lourd voile / obstrue leur regard / Et ils ne peuvent compter les étoiles / Pourtant encore, ils rêvent / Leurs rêves lumineux / Comme la voix lactée / Est en suspend dans le chant / Des canons Leur mouvement pris en otage / Dans le filet des frontières / Héritier d'une époque / Sans gloire/ Les fils du vent et des étoiles /... [Lire la suite]

08-02-09

Touareg : Combattre pour survivre

Écartez-vous, écartez-vous laissez-nous encore Atrla bride de l’épuise-vent Pour l’homme des carrefours et de l’embouchure des rêves nul besoin d’un mensonge crue de larme bridée par la pitié Hawad Les voix de l'ombre Inventer nous-mêmes notre avenir " Il ne faut compter que sur nous-mêmes et sur notre désir de transformer la mort en vie. La première autonomie que nous revendiquons, nous ne la demandons ni à la Libye, ni au Niger, ni au Mali, ni à leur maître la France, nous l'exigeons de nous-mêmes : ... [Lire la suite]
06-03-09

Rhissa Rhossey : poète du Massif de l'Aïr

Rhissa Rhossey à Tchirozérine Les émotions et les rêves évoquent les très riches heures d'une révolte désespérée, entre Sable et Sang Jour et Nuit, Sable et Sang, poèmes saharins " Issa, le poète de l'Aïr, comme certains t'appellent, tu as l'art de faire surgir de tes mots et de ton cœur l'âme du pays touareg et de ses mille visages. Tu les tailles, ces mots, au burin de l'inspiration, pour en faire sortir des bijoux qui scintillent sur le sable. Que ton rêve d'infini, Issa, se prolonge dans tes poèmes : qu'il rejoigne... [Lire la suite]
10-03-09

Désert rebelle : Rhissa Rhossey, poésie

 Rhissa Rhossey et Lassaâd Metoui Rhissa Rhossey, compagnon de route et de combat du leader Touareg Mano Dayak est aujourd’hui la conscience rebelle du peuple Touareg par delà les frontières absurdes, figées par la colonisation. Son recueil de poésies - Jour et Nuit, Sable et Sang, poèmes sahariens - est" Un cri de douleur et d’amour, une chanson de gestes, une itinérance entre poésie et action politique. Une très belle quête de liberté et de justice dans le contexte de l’extrême... [Lire la suite]
20-03-09

En hommage à Mano Dayak : poésies Rhissa Rhossey, Manzo Diallo , Tinariwen ...

Mano Dayak CHANT FUNEBRE POUR MANO DAYAK  Tu n'es plus / Et mes larmes ne tariront plus / Ton sang, ton corps et tes os / Sont à jamais mêlés à ces sables que tu as / Tant aimés. / Es-tu mort au-dessus de CHIRIET aux dunes / dorées / Ou en amont de TAMGAK qui rime avec ta / lutte ? / Sont-ce les terres maternelles de TEMET qui / te retiennent / Qui te réclament pour l' ÉTERNITÉ ? / Le désert est FIDÈLE / Comme tu l'as porté à bout de bras, au / bout du monde / Le TENERE te porte désormais en son sein / Pour toujours ton ÂME... [Lire la suite]
14-04-09

Rhissa Rhossey : Poèmes d'un bouzou

Rhissa Rhossey  Prière  d'un bouzou Le charbon sort de chez moi / Mais je suis dans les ténèbres / L'URANIUM sort de chez moi / Mais je suis pauvre. / L'Aïr est une immense nappe phréatique / Mais j'ai soif.  / Chez moi, il y a d'immenses / Plaines fertiles... inexploitées / Chez moi il y a deux axes routiers / Celui qui Exporte l'Uranium / Et celui qui Exploite le Charbon. / Et vous voudriez que je me taise / De toute façon je me tais / Puisque je suis Analphabète / Et patati patata / Que les bavards se taisent /... [Lire la suite]
11-12-13

A Moussa Abou, architecte touareg

Moussa Abou A Mousa Abou, architecte touareg, spécialiste de la construction « sans bois » Au magicien de la boue Enfant du terroir / Véritable fils de la glaise / Que de la fange / Tes doigts d'ange / Nous érigent des cités / Où il fera bon vivre / La terre du Sahel / Craquelée et assoiffée / Devient matière première / Entre tes mains de magicien Fertilise-la / Cette terre d'abandon  / Et dis-nous le secret de la création / Érige-nous des villes / Des villes saines / Des villes sans exclusion / Des villes sans... [Lire la suite]