06-02-11

Echos de Tunisie : poésies

Hawad :  ainsi enduré " Le jour où la terre tremblera les oubliés jetés au sol se relèveront " Hawad De Tunisie, où la Liberté aime la Responsabilité et où la Responsabilité aime la Liberté, … flotte un parfum de Jasmin Inventer la Tunisie TUNISIE : D'HANNIBAL A BOUAZIZI Hommage à BOUAZIZI J’ai vu une flamme dégageant une odeur / C’est pas du jasmin, elle est celle de la chair / Elle a noirci un visage puis tué son auteur / Pour donner l’espoir et libérer les cœursJ’ai vu une flamme dégageant une odeur /... [Lire la suite]

21-03-12

Elle dort, cette Afrique ...

Les catastrophes africaines Elle dort, cette Afrique. Elle dort encore cette Afrique, elle dort / Dans un sommeil profond et sans souci / Dans l’attente de son bonheur providentiel / Bercée par les chimères et les belles chansons / Par des rêves et des promesses dorées Elle dort encore cette Afrique, elle dort / Dans les champs labourés à coup de dabas / Dans les millions de terres fertiles vierges / Dans les villages lointains le soir au crépuscule / Dans les brousses vidées / d’animaux et ravagées par les feux / Dans les forêts... [Lire la suite]
23-06-13

Echos de Tunisie

Nouri Bouzid : “ Mon rêve pour la Tunisie est que les femmes rééduquent les hommes ” Nouri Bouzid, 68 ans, est de ces inlassables qui se relèvent toujours. Quels que soient les risques. Emprisonné sous Bourguiba, régulièrement censuré sous Ben Ali, le réalisateur de L'Homme de cendres et des Sabots en or est depuis toujours un artiste engagé, fervent défenseur de la laïcité et du droit des femmes. Pour réaliser un film autour du printemps arabe, Nouri Bouzid était un candidat idéal. Voilà près de trente ans que ce pilier du... [Lire la suite]
08-09-15

De Bojador à Boujdour,

Nomades, poètes et marins du sahara atlantique    Au milieu des sables du désert et face aux vagues de l’océan, plantée au bord de la route entre Laâyoune et Dakhla, la ville de Boujdour  est née un beau jour de la fin de l’année 1975. Au départ, un phare, figure de proue du Cabo bojador, incontournable défi pour la navigation médiévale en direction de l’Afrique centrale et australe puis des Indes. Point cardinal des verbes créateurs des cultures sahariennes et portugaises, Bojador fut le théâtre de l’épanouissement... [Lire la suite]
Posté par yasida à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25-02-17

Jean Armouche : Le combat algérien

"L’homme ne peut vivre s’il ne s’accepte tel qu’il est,s’il ne se sent pas accepté par la société où il vit,s’il ne peut avouer son nom. " Jean Amrouche LE COMBAT ALGÉRIEN À l’homme le plus pauvre / à celui qui va demi-nu sous le soleil dans le vent / la pluie ou la neige / à celui qui depuis sa / naissance n’a jamais eu / le ventre plein / On ne peut cependant ôter ni son nom / ni la chanson de sa langue natale / ni ses souvenirs ni ses rêves / On ne peut l’arracher à sa patrie ni lui arracher sa / patrie. /Pauvre affamé... [Lire la suite]
12-03-17

Printemps des Poètes : Poésie et Afrique(s)

Deux invités et un printemps. Celui des poètes qui ouvre sa 19ème édition ce week-end et met les Afriques à son programme. Un pluriel à discuter avec le poète tchadien Nimrod et le poète marocain Abdelatif Lâabi. Nos invités : Abdellatif Laâbi est né à Fès en 1942, au temps du protectorat français au Maroc. Son père est artisan sellier, et sa mère, femme au foyer. Il sort à peine de l’enfance lorsque son pays accède à l’Indépendance. Après des études universitaires à la faculté des lettres de Rabat, il est nommé professeur de... [Lire la suite]
Posté par yasida à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14-09-17

Trio Joubran : A l'Ombre des Mots..

Hommage à Mahmoud Darwich Hommage à Mahmoud Darwich Salam Alikoum et Bonne Soirée...  Le Trio Joubran, trois frères issus d'une famille qui, depuis quatre générations, vit à travers le « Oud », le fabrique, le joue, l'aime. L'arrière grand-père, le grand-père, le père et maintenant, les trois frères Samir, Wissam, et Adnan qui font de cet instrument un savoir, une passion, une vie... Il est difficile pour nous de parler de l'œuvre que nous avons intitulée « A l'ombre des mots » car c'est en fait à l'ombre d'un homme que... [Lire la suite]