24-02-13

Rhissa Rhossey : Le sang qui coule

guerre au Mali Le sang qui couleLe monde bouge / Et le rouge / Assombrit / Les horizons / Le rouge / Du sang / Qui coule / Le sang / Des foules / Qui coule / Des continents / Aux iles / La peur / Et la haineLe monde / Est une ronde / Infernale / Qui s'abime / Dans l'insensé / Qui s'abime / Dans la perte / De son âme Rhissa Rhossey Tchirozérine, le 22/O2/013 victimes civiles Chanson dans le sang Il y a de grandes flaques de sang sur le monde / où s'en va-t-il tout ce sang répandu / Est-ce la terre qui le boit et qui se... [Lire la suite]

16-06-13

Rhissa Rhossey : Paris-France

Rhissa Rhossey  : Salon du livre 2006 Pour Paris, c'est vraiment la première fois que j'allais véritablement découvrir cette ville mythique.L'autre fois, c'était Porte de Versailles, Salon du livre 2006 : deux jours de vertige, rien vu, rien compris.J'ai gardé de cette mégapole l'image d'un monde digne d'une série de fiction.Les maisons démesurées, les gens pressés, trop de lumières, des monuments pharaoniques.J'y suis passé à la hâte, presque dans un mouvement onirique, irréel. Là,  dans un élan passionnel,... [Lire la suite]
23-06-13

Tunisie - Mohamed Yosri Ben Hemdène : Révolution - Nouri Bouzid : Millefeuille

Nouri Bouzid : “ Mon rêve pour la Tunisie est que les femmes rééduquent les hommes ” Nouri Bouzid, 68 ans, est de ces inlassables qui se relèvent toujours. Quels que soient les risques. Emprisonné sous Bourguiba, régulièrement censuré sous Ben Ali, le réalisateur de L'Homme de cendres et des Sabots en or est depuis toujours un artiste engagé, fervent défenseur de la laïcité et du droit des femmes. Pour réaliser un film autour du printemps arabe, Nouri Bouzid était un candidat idéal. Voilà près de trente ans que ce pilier du... [Lire la suite]
13-10-13

Sahel : Beautés troublantes

 Jeune femme de Timia  Assarid Ilias Pour une belle sahélienne Ton sourire pudique ouvre les frontières de la douceur / comment as-tu fait pour être si inspirée ? / d'où vient ta parole de femme qui transperce le cœurs des hommes ? / Sous ton voile de timidité feinte, tu mijotes d'autres / perspectives / Tu rêves de nouveaux horizons pour créer de la beauté / Tu rêves d'infini alors que rien n'est encore joué / Tu avances d'un pas chaloupé et ta démarche entraîne nos / regards masculins / dans des promesses de lumière...... [Lire la suite]
06-11-13

Hommage aux journalistes français,

Hommage aux journalistes français, Au monde libre  Qu'un poète / Rappelle / A l'humanité / Aux hommes / De bonne volonté / Qu 'on n'assassine pas / La lumière, / Qu'on ne condamne pas / Au silence / La voix / Des sans voix,  / Qu'on n'enterre pas / La vie.Demain / Poètes / Journalistes / Artistes / Hommes de bonne / Foi / Crieront / Sur tout les toits / Du mondeHalte / Halte aux assassins / De la raison / Nos plumes / Nos ondes / Nos notes / Seront / Toujours / Plus forts / Que la nuit / La plus noire / De vos... [Lire la suite]
10-12-13

A Moussa Abou, architecte touareg

Mousa Abou Au magicien de la boue Enfant du terroir / Véritable fils de la glaise / Que de la fange / Tes doigts d'ange / Nous érigent des cités / Où il fera bon vivre / La terre du Sahel / Craquelée et assoiffée / Devient matière première / Entre tes mains de magicien Fertilise-la / Cette terre d'abandon  / Et dis-nous le secret de la création / Érige-nous des villes / Des villes saines / Des villes sans exclusion / Des villes sans bidonville / Oui, des cités sereines / Accordées à l'espace  / À l'air, à l'eau / À... [Lire la suite]

11-01-14

Poèmes Kabyles anciens : Isefra n-At Zik

 calligraphie Lahbib Fouad Poèmes de ma mère   Tawes Ouchivane Alliwi Isefra n yemma Ô mon coeur ! Ô mon coeur, sois bon cavalier ! / Ne chevauche pas le vent  / La jarre qui est pleine de miel / Son ange gardien c’est l’humilité / Tous ceux qui arrivent au savoir et à la lumière / C’est avec courage qu’ils les ont conquis !  Ô mon coeur sois bon cavalier ! / Ne chevauche pas un papillon / Emporté par toute brise qui souffle / Il ne peut faire face au vent / Si tu as soif de justice / Bats-toi ou... [Lire la suite]
22-01-14

Hawad : Houle des horizons

Hawad Houle des horizons Introduction " Le peuple amajagh, appelé « touareg » par les étrangers,existe-t-il vraiment ? Son pays au Sahara central est-il un l vide, une terre sans âme qui vive, un espace vacant hanté par des êtres chimériques sans lien entre eux, par des vagabonds sans ancrages, par des voix dérisoires d'un autre temps ? " (...)  Hélène Claudot-Hawad    lire  Titre et préambule Aie besogne / corvée besogne de la poésie / oeuvre besogne d'âne / cafard oeuvre nocturne / misère de poésie /... [Lire la suite]
28-01-14

Le takouba, épée touarègue

Sauver l'Imzad  Tabouka " Que tes esclaves gardent le troupeau Que ta takouba garde ton honneur " Épée touarègue :« takouba »* *Lame espagnole portant sur chaque face les dernières lettres de la devise : « No me saques sin Rason – No me embaines sin Honor ». Dessin Y. Assié (...) Normalement la takouba est portée dans un fourreau en cuir. Son port n’évoque aucune appartenance à la noblesse ou à une tribu dominante. Tout homme libre pouvait porter la takouba suspendue à un baudrier. L’insécurité a... [Lire la suite]
23-02-14

Poings levés - Éloge de la contestation

Statue de l'homme droit Sur un plan universel, « L’Homme Droit » se veut être un symbole contre toutes les formes de discriminations dans le monde.   Lire JO de Mexico Éloge de la contestationRien ne m'émeut autant qu'un poing / Un poing nu / Ferme et dur / Levé au cielUn poing sans peur / Et sans appréhension / Qui dit non / Non à l'innommable / Non à l'indicible / Non aux carcans / Au mépris / A l'oubliRien ne m'émeut / Autant que la parole / De Martin Luther King  / prémonitoire  / Et souveraine /... [Lire la suite]