06-08-16

' La colère dans le vent " : Amina Weira

Amina Weira Amina Weira est une jeune réalisatrice touareg originaire d'Arlit, la ville minière du Niger. Son documentaire vise à donner la parole aux victimes des activités extractives. " La colère dans le vent " Synopsis Dans ma ville d’origine Arlit, au Nord du Niger, Areva exploite l’uranium depuis 1976.Aujourd’hui, une bonne partie de cette région, balayée par les vents de sable, est contaminée.La radioactivité ne se voit pas et la population n’est pas informée des risques qu’elle encourt.Cette exploitation a complètement... [Lire la suite]

17-08-16

" La colère dans le vent " : Amina Weira

" La colère dans le vent "  Un documentaire de Amina Weira Espérance et déception sur l’exploitation de l’uranium à Arlit L’exploitation minière : Un sujet de prédilection pour des ONG, associations, altermondialistes ou spécialistes qui ne ratent pas les occasions pour dénoncer les pratiques des firmes ou des gouvernements dans le domaine. Mais cette fois-ci, c’est la fille d’un ancien ouvrier qui a passé 35 ans de sa vie dans les mines d’exploitation de l’uranium d’Arlit, qui s’est emparée du sujet pour en faire un... [Lire la suite]
01-01-09

Bonne Arrivée,

Debout ! Ne tournez ni vous penchez afin de quémander une galette ou la justice pour votre désarroi sous la botte d'acier Redressez-vous, même si votre stature est voûtée, redressez-vous et regardez vers nous. Hawad   cliquer sur les photos Ce site est né de la rencontre avec  deux artistes touareg, Almoustapha Tambo, artiste peintre, et Rhissa Rhossey, poète                      qui,  malgré  les difficultés ont voulu... [Lire la suite]
04-02-09

Touareg, nomades hier : poèmes d'Hawad, Rhissa Rhossey, aquarelles A. TAMBO...

HAWAD : Touareg, poète, peintre, calligraphe ... Hawad est originaire du massif de l'Aïr dans le Sahara central. Enfant, il reçoit une éducation traditionnelle "dans la tente de sa mère" et rencontre, très jeune, des groupes de soufis itinérants. Furigraphie Avant tout héritier d'une culture nomade, Hawad nous livre une expérience et une vision du monde bâties sur des notions qui traduisent toutes le mouvement, la mobilité, l'itinérance des choses et des êtres, voyageant entre les points fixes que représentent l'eau et l'abri. ... [Lire la suite]
10-02-09

Tifinagh : écriture des Kel Tamasheq

photo  Assan Midal  HAWAD : la pensée nomade Il existe plusieurs formes de l'alphabet touareg : le tifinagh, mais les Touaregs n'utilisent leur écriture que pour l'usage des choses que l'on "déchire" - ce sont des petites tâches quotidiennes, telles les correspondances, les notes commerciales qui ne sont pas appelées à s'inscrire dans le long terme. Rissa Ixa Le tifinagh est pourtant le seul instrument de la société touarègue et Hawad se refuse à s'en défaire. Il s'insurge contre le fait que l'on en dépossède les... [Lire la suite]

13-02-09

Imzad et ahals

IMZAD  entendeurs d'imzad " La musique est pour les Touaregs un feu intérieur, ce feu de bois qui les réchauffe pendant les nuits froides du Désert. Elle est sans aucun doute un nutriment indispensable aux "ahals" (causeries poétiques) que le temps s’acharne à arracher à ce peuple aux gestes lents, porté sur la retenue et la noblesse, sur le silence et le rejet " écrit Ibrahim Manzo Diallo  rédacteur en chef de Aïr Info du Niger, dans un plaidoyer pathétique en faveur de la préservation de la culture touarègue ... [Lire la suite]
20-02-09

Femmes touarègues : portraits en filigrane

LA TENTE TOUARÈGUE " Une indéniable construction symbolique existe, centrée autour de la femme, pilier de la famille, de la tente, de la tribu. La femme est le principe de base, le noyau, l'intérieur, tandis que l'homme qui représente l'extérieur dérive de ce substrat. Les rôles politiques, économiques et sociaux réservés traditionnellement aux mondes masculins et féminins entretiennent une correspondance étroite avec cette vision du monde. Bien que l'idée persiste que sans femme, c'est-à-dire sans abri, aucune vie ni aucune... [Lire la suite]
20-03-09

Almoustapha Tambo : aquarelles du désert

Almoustapha Tambo " Le modernisme peut tout nous prendre, sauf nos rêves et nos fantasmes. "   A. Tambo Touareg né dans le  Massif de l'Aïr  à Tchirozèrine, citadin et enseignant,  il témoigne, armé des ses  seuls pinceaux, de ce passé dont il garde, ancrées au plus profond de son être, la grandeur, la richesse et la noblesse. " Calme et de nature affable, Almoustapha Tambo est un peintre qui fait parler de lui à Agadez. Ses tableaux expressifs traduisent toute la candeur du désert, son désert... [Lire la suite]
30-03-09

Poèmes traditionnels touareg du Massif de l'Aïr (Niger)

 L'APT en collaboration avec l'UNESCO Illustrations  A. Tambo " La poésie est le fleuron de la culture touarègue. Elle répond à des règles strictes et décline un code moral, l'Assak, dans lequel se mêlent tous les ressorts de la poésie chevaleresque : la bravoure, l'honneur, la franchise, l'amour, la beauté, la nostalgie,  la solitude, le défi. La poésie se chante ou se récite. Chanté, le poème est inféodé à un instrument de musique, l'anzad. Le chanteur vocalise en imitant le son de l'anzad. " Préface Imzad... [Lire la suite]