19-04-09

Niger, la bataille de l'uranium

Au nord du Niger, dans une région de plaines désertiques où est implantée Areva, le fleuron français de l’industrie nucléaire, les Touareg ont pris les armes. Leurs revendications : un partage équitable des revenus issus de l’extraction d’uranium et des conditions d’exploitation du minerai qui respectent leur mode de vie, leur santé et leur environnement. Enlèvements, attaques de garnisons, blocages d'axes routiers névralgiques : ce sont les seuls moyens de pression dont disposent les rebelles touareg du Mouvement des Nigériens... [Lire la suite]

23-04-09

Sagesse du désert : proverbes touaregs

APT en collaboration avec l'UNESCO   A.TAMBO   a collaboré à l'illustration de ce recueil Aman iman La sagesse du désert  Si le désert est absent, il a toujours une face étonnante, dire que le désert est un néant n'est   peut-être  que la projection du vide que notre cœur couche dans ses nuits. Ce désert est peuplé pour celui qui a allumé la lampe de son âme, alors une grande présence naît, alors le rien devient un tout. Ce désert-là est le lieu des rencontres des hommes avec leur âme... [Lire la suite]
28-04-09

Aman iman : Poèmes de Hawad

Aman iman : l'eau c'est la vie Michèle Ludwiczak Sécheresse J'ai brûlé ma tente / Sécheresse et pluie de rats / et tornade de sauterelles /  n'ont pas laissé un grain-fil / dans mes greniers Mes chèvres / je les confie au vautour borgne / Mes écrits / je les abandonne au hibou déplumé / autour duquel processionne / la chienne boiteuse tachetée / Ma raison / je la lègue à mon âne bossu / seul survivant de ma tribu Après la fête des hyènes / peu m'importe le squelette / avec qui je partagerai la natte de poussière / dans... [Lire la suite]
Posté par yasida à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30-04-09

Aman Iman : Écrits et poésie

L'eau c'est la vie Akal n'iba' Terre à perte de vue A perte de vue se dessine la ligne de l'horizon / dans ses grandes plaines qui forment le Sahara. / A perte de vue la caravane perce le mystère / qui fait peur aux initiés de cette atmosphère. / A perte de vue les nomades errent dans ces terres / hostiles et tristes comme la mort au premier abord. / A perte de vue dans le lointain infini le vent ramène /  le temps dans le giron des collines agrémentées / des dunes aux grains de sable fin.A perte de vue les branches d'un... [Lire la suite]